Articles liés
  • L’adresse
    L’adresse
    Pour connaître mon côté...
  • Le poète de la guerre
    Le poète de la guerre
    Son œuvre est à ce titre marquée par la rhétorique du combat iranien contre l’Iraq. Elle célèbre l’esprit de...
  • Nimã Yushij
    Nimã Yushij
    Il est né dans le village de Yush, dans le Mazandarãn en 1897, où il passe son enfance entre les travaux des champs et lécole traditionnelle iranienne, sous lautorité du Mollah de son village...
  • Nombre de visites :
  • 881
  • 26/4/2012
  • Date :

Istanbul

istanbul

Les bateaux plongent dans le sommeil

Les navires également

Seul, je suis resté avec la mer

Et avec le poème

Qui s’est perdu entre nous

N’est-il pas celui-ci

Celui que j’écris ?

Ou bien, il est celui-là

Celui que fredonne la mer

Et qu’elle emporte, au loin, en soi

Tout le monde plonge dans le sommeil

Il n’y a que la mer et qu’un poème.

Tiré des poèmes nouveaux, publiés dans

Les poèmes choisis.

 

Poésies Relatives:

Le testament

Montagnard

De loin

Le second oiseau

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)