Articles liés
  • IMAM ZAYN AL-’ABIDIN
    IMAM ZAYN AL-’ABIDIN
    L’Imam Zayn Al-’Abidin (Ali fils de l’Imam Al-Hussayn nommé Zayn Al-’Abidin) était le fils du troisième Imam et de la princesse Shahrbãnu, la fille du Roi d’Iran, Yazdgerd III...
  • Le pouvoir des mots: discours et témoignages de ’Ali Ibn Hussayn paix sur lui (1)
    Le pouvoir des mots: discours et...
    L’Imam ‘Ali ibn Al-Hussayn paix sur lui s’est efforcé de transmettre le message de Ashoura au plus grand nombre ...
  • Galerie des images du martyre de l’Imam Zayn Al-’Abidin
    Galerie des images du martyre de...
    Le quatrième Imam se martyrisa (selon certaines traditions Chi’ites, empoisonné par Walid fils de Malik, sur linstigation du calife Omeyyade Hishâm) en 95 de l’Hégire après 35 ans de l’Imamat.
  • Nombre de visites :
  • 1774
  • 21/9/2009
  • Date :

Epitre sur les droits en Islam (2)

dieu

   Bienheureux est celui qui a pu respecter ces droits par l’aide de Dieu qui l’a assisté et appuyé.

1- Le droit le plus important de Dieu c’est que tu l’adores, que tu n’associes rien à Lui. Si tu fais cela avec sincérité, Dieu s’est promis de te suffire dans ce monde et dans l’autre, et de te garder ce qui te plait de ce monde et de l’autre.

2- Le droit de ta personne sur toi-même c’est que tu te charges d’obéir totalement à Dieu et que tu respectes le droit de ta langue, le droit de tes oreilles, le droit de tes yeux, le droit de tes mains, le droit de tes pieds, le droit de ton ventre; le droit de ton sexe, et demande à Dieu qu’il t’aide pour cela.

3- Le droit de ta langue c’est que tu évites les grossièretés par respect pour elle, que tu l’habitues aux bonnes paroles, que tu la rendes cultivée, que tu la laisses en repos sauf en cas de nécessité et d’utilité pour la religion ou pour ce bas monde, que tu l’exemptes de toute parole inutile et de tout radotage, dont on n’est pas à l’abri du mal qu’il pourrait apporter, et qui a peu de bénéfice. La langue dévoile le degré de raison et elle en est la preuve, et la valeur du sage est par sa raison et ses bonnes paroles. Il n’y a de puissance qu’en Dieu, le Très-haut, le Très-Grand.

4- Le droit de tes oreilles c’est que tu les préserves d’ouvrir un chemin à ton cœur, sauf pour des choses justes et bonnes qui te font du bien au cœur, qui enrichissent ton caractère par la morale, car les oreilles sont les portes du cœur, elles transmettent toutes sortes de pensées autant bonnes que mauvaises. Il n’y a de puissance qu’en Dieu.

5- Le droit de tes yeux, c’est que tu les baisses devant ce qui t’est interdit, et que tu ne laisses pas traîner ton regard sauf pour prendre une leçon que ce soit en voyant ou en apprenant quelque chose car la vue est la porte de la réflexion et du savoir.

6- Le droit de tes pieds c’est que tu ne marches pas vers ce qui t’est interdit, et que tu ne les entraines pas vers une voie qui te conduirait à la bassesse car les pieds doivent te porter et t’entralner vers la religion et te faire avancer. Il n’y a de puissance qu’en Dieu.

des mains

7- Le droit de tes mains c’est que tu ne les tendes pas vers ce qui t’est interdit (car tu ne pourrais obtenir par cela que le châtiment dans l’autre monde et les reproches des gens dans ce monde), et que tu ne les fermes pas lorsque Dieu t’ordonne de les ouvrir, et que tu les respectes en les fermant absolument devant ce qui est interdit et en les ouvrant même pour les choses qui ne sont pas obligatoires. Si elles ont été utilisées avec raison et respect en ce monde, elles seront obligatoirement récompensées dans l’autre.

8- Le droit de ton ventre c’est que tu n’en fasses pas un sac ni pour un peu, ni pour beaucoup de ce qui est illicite, et que tu lui donnes ce qui est licite à sa mesure, et que tu ne deviennes pas gourmand et inhumain en désirant te fortifier, que tu te réserves si tu es gêné par la faim ou la soif, car être repu à fond, sans mesure, entraîne à la fainéantise, rend paresseux et éloigne de toute action bonne et noble.

9- Le droit de ton sexe c’est de le preserver de ce qui t’est interdit et de t’aider en cela en detournant le regard, car c’est une aide des plus utiles, et en gardant continuellement à l’esprit le souvenir de la mort, et en te contenant par la crainte de Dieu car c’est de Dieu que parvient l’immunité et l’entraide. Il n’y a de puissance qu’en Dieu.

Source: Imam Zayn Al-’Abidin, Epitre sur les droits en Islam, Traduit par Courcelle, PP.9-12.

Galerie Relative:

Galerie des images à l’occasion de la naissance de l’Imam Zayn Al-’Abidin

Articles Relatifs:

Quelques hadiths de l’Imam Zayn Al-’Abidin

Epitre sur les droits en Islam (1)

Epitre sur les droits en Islam (3)

Epitre sur les droits en Islam (4)

Epitre sur les droits en Islam (5)

Epitre sur les droits en Islam (6)

Epitre sur les droits en Islam (7)

Epitre sur les droits en Islam (8)

Epitre sur les droits en Islam (9)

Epitre sur les droits en Islam (10)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)