Articles liés
  • Nombre de visites :
  • 1979
  • 29/7/2009
  • Date :

De la Précellence du mois de Sha’bãn

bénédiction

  Sha’bãn est un mois noble et qualifié comme étant le «mois du Prophète (P)» lequel y jeûnait et reliait le jeûne de ce mois à celui du mois de Ramadhãn (c’est-à-dire qu’il jeûnait deux mois d’affilée). En effet le noble Prophète disait: «Sha’bãn est mon mois; quiconque jeûne un jour de mon mois aura obligatoirement droit au Paradis».

L’Imam Al-Sãdiq (p) dit: «Lorsque le mois de Sha’bãn arrivait, l’Imam Al-Sãdiq (p) réunissait ses compagnons et leur déclarait: «O mes compagnons! Savez-vous ce qu’est ce mois? C’est le mois de Sha’bãn dont le Prophète (P) disait: «C’est mon mois». Jeûnez donc pendant ce mois par amour pour votre Prophète (P) et pour vous rapprocher de votre Seigneur. Je jure, par Celui qui détient mon âme, que j’ai entendu l’Imam Al-Hussayn (p) dire: «Quiconque jeûne le mois de Sha’bãn par amour pour le Prophète (P) et pour se rapprocher d’Allãh, Allãh l’aimera, le rapprochera de Sa Grâce le Jour du Jugement et le destinera obligatoirement au Paradis».
une fleur

   Safwãn Al-Jammãl rapporte: «L’Imam Al-Sãdiq (p) me dit un jour: «Incite les gens autour de toi à faire le jeûne pendant le mois de Sha’bãn». Je lui demandai alors: «Que je te sois sacrifié! Y a-t-il quelque chose de particulier dans ce mois?»: «Oui bien sûr! Lorsque le croissant du mois de Sha’bãn apparaissait, le Messager d’Allãh ordonnait à un crieur de proclamer: «O habitants de Yathrib (Médine)! Je suis le Messager d’Allãh auprès de vous. Sachez que le mois de Sha’bãn est mon mois. Qu’Allãh entoure de Sa Miséricorde quiconque participe avec moi au jeûne de mon mois.»

   Et l’Imam Al-Sãdiq (p) d’ajouter: «L’Imam ’Ali (p) disait: «Depuis que j’ai entendu le crieur du Prophète (P) proclamer (le jeûne) au mois de Sha’bãn, je n’ai jamais manqué de jeûner pendant ce mois et je ne manquerai jamais, si Dieu le veut de le faire le restant de ma vie. Car le Messager d’Allãh (P) disait : «Le jeûne pendant deux mois consécutifs est une repentance auprès d’Allãh»

Si on ne peut pas faire le jeûne tous les jours du mois, on pourrait se contenter de trois jours de jeûne avec l’accomplissement de deux Rakah de prière la nuit. Dans chaque Rakah on doit réciter la Sourate Al-Hamd une fois et la Sourate Al-Tawhîd onze fois.

Source: Bostani

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)