Articles liés
  • Nombre de visites :
  • 358
  • 23/2/2012
  • Date :

Amitié envers l’mam Hussayn (S.L.)

moharram

Traduit par M. Rastegar

   L’Ayatollãh Mãleki Tabrizi écrit: «Le soutien et l’amitié que l’on exprime pour le vénéré Imam Hussayn (S.L.), sa famille et ses amis, doivent s’orienter vers les supplices et les calvaires que le vénéré Imam et ses compagnons avaient subis. Et il faut savoir que ces supplices et calvaires n’étaient jamais arrivés ni aux prophètes, ni à leurs successeurs, ni à personne d’autres dans le monde.

«Il incombe donc aux amis du vénéré Imam Hussayn (S.L.) d’accomplir ce qui est à la hauteur de ce grand malheur, pour exprimer ainsi leur soutien et amitié, comme si ce malheur ait touché directement eux-mêmes, leurs enfants et leurs êtres chers. En effet, comme le vénéré Prophète (S.D.L.D.) avait dit, le respect de l’Imam Hussayn (S.L.) est un devoir pour les fidèles, car il avait accepté son sort et sacrifié sa vie pour sauver les croyants d’un malheur douloureux.»

   Quant aux supplices et aux passions du vénéré Prince des martyrs (S.L), ce Mystique parfait écrit: «L’Imam accepta que ses enfants et ses êtres chers deviennent orphelins, il se résigna à l’emprisonnement de la vénéré Zeynab (S.E.) des femmes et des enfants de son camp, il vit ses fils (Asghar et Akbar), ses frères et les hommes de sa famille, décapiter par les ennemis, afin qu’il puisse sauver les croyants de l’égarement, des ténèbres d’ignorance, et de la soumission à ceux qui conduisaient les gens vers leur perdition. Il sauva donc les fidèles de grands péchés et du feu de l’enfer.»

La loyauté et l’amitié sont de grandes vertus humaines. Il incombe donc aux croyants de rendre à l’Imam Hussayn (S.L.), ce qu’il leur avait offert. Comme l’Imam Hussayn (S.L.) qui se sacrifia pour eux, ils doivent se sacrifier aussi pour lui. Et même s’ils le fassent, ils n’arriveront pas à égaler le sacrifice du vénéré Imam Hussayn (S.L.); car ils ne sont en rien comparable à lui. Comme le Prophète (S.D.L.D.), le Prince des martyrs (S.L.) est lui aussi la raison d’être de l’univers, de la création et de maître de toutes les créatures, des prophètes et des anges, il est le bien-aimé du Seigneur.

Source: Agence de Presse de la République Islamique d’Iran (IRNA)

Article Relatif:

Changement des habitudes au mois de Moharram

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)