Articles liés
  • Nombre de visites :
  • 355
  • 23/2/2012
  • Date :

Etat d’âme des Chiites pendant le mois de Moharram

moharram

Traduit par M. Rastegar

   Dans son ouvrage, l’Ayatollãh Mãleki Tabrizi décrit avec une parfaite sincérité l’état d’âme dans lequel se trouvent les Chiites pendant les dix premiers jours du mois de Moharram, en s’adressant au vénéré Imam Hussayn (S.L.):

-  Si j’avais été la cible de tous les malheurs qui t’arrivèrent, et si j’avais pu me sacrifier pour toi;

-  Si à la place de toi et de tes enfants et famille, moi et les miens avions été tués et emprisonnés;

-  Si la flèche de Harmaleh qui toucha la gorge de son fils nourrisson, avait touché la gorge du mien;

- Si mon enfant avait été décapité à la place du tien;

- Si j’avais souffert de la soif à ta place;

- Si j’avais subi ces blessures à ta place;

-  Si la flèche qui toucha ta gorge avait touché la mienne;

- Si à la place de ta famille, tes sœurs et des filles, c’était les miennes qui avaient été emprisonnées et traînées d’une ville à l’autre.

   L’Ayatollãh Mãleki Tabrizi souligne: «Si tu le dis avec sincérité, Dieu acceptera ton vœu et te ressuscitera auprès des saints et au rang des gens véridiques. Mais évite toute hypocrisie dans ces paroles, car si tu ne dis pas sincèrement être prêt à subir les supplices et les calvaires à la place du vénéré Imam Hussayn (S.L.), sans en avoir une conviction profonde, au lieu de te placer au rang des véridiques, Dieu te logera auprès des hypocrites.»  Si vous ne réussissez pas comme il faut soutenir et défendre la cause du vénéré Imam Hussayn (S.L.), abstenez-vous de prétendre hypocritement. Mãleki Tabrizi écrit «Ne méprisez-vous pas ainsi aux yeux du Seigneur, dites seulement: "Si j’avais été auprès de toi. Si j’avais été tué devant tes yeux pour avoir un si grand bonheur." Même si vous n’y croyez pas assez à ce que vous dites, essayez de remédier votre mal, c’est-à-dire le désir pour ce monde et les plaisirs de la vie matérielle. Dans le noble Coran, il est dit: "Dis: Ô vous qui vous êtes judaïsés! Si vous prétendez être les amis de Dieu à l’exclusion de tous, alors, souhaitez la mort, si vous êtes véridiques!» [sourate Al-Jumu’a, verset 6]

Les recommandations mystiques et morales de l’Ayatollãh Mãleki Tabrizi sont de très précieuses leçons pour les amis des Gens de la Demeure (S.E.) qui célèbrent chaque année le deuil du martyre du vénéré Imam Hussayn (S.L.) pendant le mois de Moharram. Ces leçons leur offrent des critères pour évaluer le degré de leur sincérité et de leur amitié envers le Prince des martyrs (S.L.).

Source: Agence de Presse de la République Islamique d’Iran (IRNA)

Articles Relatifs:

Amitié envers l’mam Hussayn (S.L.)

Changement des habitudes au mois de Moharram

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)