Articles liés
  • Nombre de visites :
  • 4197
  • 17/9/2007
  • Date :

La quatrième guerre mondiale: du début à aujourd’hui (1 / 7)

   Le site Tebyan vous propose de suivre une série de sept articles consacrée au concept de « quatrième guerre mondiale », qui permet de donner une grille de lecture appropriée de la nouvelle stratégie américaine face au monde musulman. Nous nous efforcerons de présenter les différents aspects que recouvrent cette notion et l’influence qu’elle a sur la stratégie américaine et sur la scène internationale et domestique.

   L’opération du 11 septembre 2001 fut l’occasion dont se sont servis les Etats-Unis afin de  mettre en place une nouvelle stratégie de direction de l’ordre mondial. Cette nouvelle stratégie a été appelée la «  lutte mondiale contre le terrorisme ». Toutefois, la politique américaine menée après le 11 septembre montre que derrière ce titre se cache le lancement d’une quatrième guerre mondiale. La guerre commencée le 11 septembre 2001 s’étend sur un théâtre d’opération recouvrant en priorité les cinquante-cinq pays musulmans du globe.

Mais alors que la troisième guerre mondiale sévit pendant quarante-cinq années de guerre « froide » entre les deux blocs Ouest-Est, la quatrième mondiale est une guerre « tiède » à la différence des deux premières guerres mondiales qui étaient des guerres chaudes (ouvertes avec conflits armés).

   Cela signifie aussi que les Etats-Unis oscille entre l’utilisation de stratégies « douces » à caractère culturel, politique et économique quand les circonstances le permettent et des stratégies « dures » à caractère militaire quand l’éventail des stratégies « douces » est épuisé. Dans l’article suivant, nous faisons connaissance avec les théoriciens américains du concept de quatrième guerre mondiale.

Par H.Husseyni, diplômé de l’Université Imam Sadeq paix sur lui / Traduit par l’équipe du site Tebyan– Téhéran

 

la quatrième guerre mondiale : du début à aujourd’hui (1 / 7)

Le président américain G.Bush sert la main à A.Sharon

 

  Les documents officiels et les déclarations des dirigeants américains ne font pas mention du concept de « quatrième guerre mondiale ». Malgré l’utilisation par George Bush de termes comme « croisade » ou « Troisième guerre mondiale » pour qualifier la stratégie de son administration, le titre officiel employé pour qualifier l’effort de guerre américain au 21ème siècle reste celui de « guerre contre le terrorisme ».

la quatrième guerre mondiale : du début à aujourd’hui (1 / 7)

L’actuel ministre (travailliste) de la guerre E.Barak

 

  Le 20 novembre 2001, Elliot Cohen professeur d’Université et directeur du Centre d’Etudes Avancées Paul Nitze à l’Université John Hopkins déclarait que les Etats-Unis étaient entrées après le 11 septembre 2001 dans la « quatrième guerre mondiale ».

    Dans un article du Wall Street Journal, intitulé « La quatrième guerre mondiale », il expliquait que l’on ne peut qualifier la guerre survenue uniquement de « guerre d’Afghanistan », de « guerre du 11 septembre » ou de « guerre contre Ben Laden », car aucun de ces titres n’est exact ni précis.

Il préfère la nommer « quatrième guerre mondiale » car elle fait suite à la « guerre froide », c"est-à-dire à la troisième guerre mondiale.
   Il affirme que cette guerre a commencé contre Ben Laden mais qu’elle ne se terminera pas avec sa mort. En effet, il considère que l’ennemi principal visé par cette guerre n’est pas le terrorisme mais l’ « islam militant ». La guerre d’Afghanistan n’est que la première étape de ce conflit et adresse au monde entier le message suivant que tout pays recueillant des terroristes sur son territoire aura le même destin que le « régime des talibans ».

   Pour Cohen, la quatrième guerre mondiale partage les spécificités suivantes avec les guerres mondiales précédentes : elle est mondiale,elle est un mixte de violence et de techniques pacifiques et elle requiert la mobilisation de moyens et de compétences élargies (par exemple : économie de guerre)elle sera longue

   Il propose trois axes d’action aux décideurs américains pour mener à terme cette guerre :

1.les Etats-Unis doivent soutenir l’apparition de régimes libres, modernes et modérés dans le monde musulman. La chute de la République islamique d’Iran est un objectif aussi important que la lutte contre O.Ben Laden car il s’agit du seul et premier modèle de révolution islamique parmi toutes les nations et il est nécessaire de le remplacer par un régime laïc et modéré.

2. les Etats-Unis doivent cibler les pays qui supportent le terrorisme.

3.les Etats-Unis doivent utiliser des armements modernes, mener des opérations asymétriques et de guérilla, des techniques complexes de « pêche d’informations » (internet, réseau téléphonique portable,etc), procéder à une restructuration de l’armée. En tout état de cause, la victoire ne pourra être obtenue que par l’emploi des forces armées et pas seulement au travers des services de renseignement.

la quatrième guerre mondiale : du début à aujourd’hui (1 / 7)

Puits pétroliers koweitiens en feu lors de la guerre de 1991

 

Après E.Cohen, James Wolsey, ex-directeur de la CIA, a également adopté le concept de « quatrième guerre mondiale ».

    Dans son discours de juin 2003 à « Chattam House », il qualifiait les ennemis de l’Amérique de fascistes, dans la mesure où il partageait la même idéologie antisémite que les partis fascistes européens. Il les divisait en trois groupes distincts :

-le nationalisme arabe en Syrie, en Irak et en Lybie.

-l’islamisme totalitaire retranché derrière la religion islamique de rite sunnite regroupé sous le sigle de « al-qaida »

-l’islamisme totalitaire retranché derrière la religion islamique de rite chiite situé à Téhéran.

Il poursuit en affirmant que l’islamisme nourrit sa haine des Etats-Unis en raison de la liberté d’expression, la liberté de culte, la liberté de la presse, l’économie libérale et l’égalité juridique entre hommes et femmes. Woolsey considère appropriée l’expression de « quatrième guerre mondiale » et conclut ainsi : « ce n’est pas une guerre qui peut se terminer avec l’apparition d’un homme comme Gorbatchov au sein de l’organisation d’Al-qaida.

Elle ne se terminera pas non plus avec la signature d’un traité de contrôle des armements. C’est une guerre qu’il faut mener jusqu’au dernier souffle, comme on l’a fait contre les nazis…La chute de la théocratie iranienne peut nous être d’une grande aide et si cela arrive, ce sera un excellent début pour nous ».

la quatrième guerre mondiale : du début à aujourd’hui (1 / 7)

Soldats d’occupation américains entrant par infraction dans une maison irakienne en juillet 2007

   Norman Podhoretz fait partie des néo-conservateurs acquis à l’idée de la quatrième guerre mondiale. Dans un article de quarante-six pages dans la revue mensuelle « Commentary », dont il est rédacteur en chef, daté de septembre 2004 et intitulé : « la quatrième guerre mondiale : comment elle a commencé, ce qu’elle veut dire et pourquoi nous devons la gagner », N.Podhoretz prétend que le terrorisme, le « fascisme islamique » et leurs supporters étatiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord sont les ennemis de l’Amérique.

   Il affirme par ailleurs que la quatrième guerre mondiale a commencé quand les militants islamiques ont pris les Etats-Unis pour un « tigre en papier ».

Il insiste sur la nécessité de changer les frontières des pays musulmans en les divisant encore plus sur le modèle des accords Sykes-Picot entre la Grande-Bretagne et la France, qui dépecèrent l’empire Ottoman.

   Sur la base de cette expérience historique, la « doctrine de Bush » est une occasion à saisir pour appliquer cette politique. N.Podhoretz estime que, de la même façon que l’islam s’est imposé au monde par la force du glaive, c’est au tour des Etats-Unis, dans un mouvement inversé, de susciter les changements du monde musulman de façon progressive.

Dans l’article suivant, prévu dans deux semaines, nous parlerons du concept de « guerre tiède ».

H.Husseyni

la quatrième guerre mondiale : du début à aujourd’hui (1 / 7)

Le porte avions américain USS independence croisant dans les eaux du Golfe persique      

 

Source: http://fr.wikipedia.org/

Articles Relatifs:

Introduction animée à la géopolitique du pétrole

Le projet HAARP (High Auroral Active Research Project)

HAARP - Un système d’armement modifiant le climat (2)

LA QUATRIEME GUERRE MONDIALE (4/2): LA SRATEGIE AMERICAINE DE NON PROLIFERATION DES ARMES DE DESTRUCTION MASSIVE

La quatrième guerre mondiale (6): la stratégie d’expansion démocratique

Guerre mondiale (7 /7): la stratégie de « nation building »

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)