• Nombre de visites :
  • 2918
  • 17/9/2007
  • Date :

Sourate Al-Mã’idah

 

sourate al-mâ’idah

Nom

   Cette sourate tire son nom du verset 112, dans lequel le mot « Mâ’idah » se trouve. Comme pour le nom de beaucoup d’autres sourates, cette appellation n’a pas de relation spéciale avec le contenu de la sourate, mais a été utilisé simplement comme symbole pour la distinguer des autres sourates

Sujets Abordés

Trois sujets principaux y sont traités :

1.Des commandements et instructions au sujet de la vie religieuse, culturelle et politique des Musulmans. A cet égard, un ensemble de règles au sujet de l’accomplissement du pèlerinage a été prescrit ; l’observance du respect strict pour les emblèmes d’Allah a été encouragée ; et n’importe quelle sorte d’entrave ou de perturbation envers les pèlerins de la Mecque ont été interdits.

Des règles et des règlements bien définis ont été établis pour ce qui est licite et illicite en matière de nourriture, et des restrictions absurdes qui avaient cours dans la période préislamique ont été abolies.

 

   La permission a été donnée de partager la nourriture avec les gens du Livre, et d’épouser leurs femmes. Des règles et des règlements relatifs à l’exécution des ablutions, du bain et du tayammum (ablutions sèches) ont été énoncées. La punition pour la rébellion, la perturbation de la paix et le vol a été indiquée.

La boisson et le jeu ont été absolument rendus illicites. L’expiation pour la rupture du serment a été fixée et quelques éléments supplémentaires ont été rajoutés à la loi de l’évidence.

2.Des exhortations faites aux Musulmans: maintenant que les Musulmans avaient le pouvoir, on pouvait craindre que la puissance puisse les corrompre. A cette période de grande épreuve, Allah les a engagé à plusieurs reprises de s’accrocher à la justice et une mise en garde contre la mauvaise conduite de leurs prédécesseurs : les gens du Livre. Ils ont été enjoints à rester tenir fermement leur engagement dans l’obéissance à Allah et à Son messager, et à observer strictement les commandements et interdictions afin qu’ils soient préservés des mauvaises conséquences qui se sont abattues sur les Juifs et les Chrétiens pour avoir violé leurs engagements. On leur a ordonné d’observer les préceptes du Saint Coran dans la conduite de toutes leurs affaires et on les a mis en garde contre l’hypocrisie.

3.Remontrances aux Juifs et aux Chrétiens : alors que la puissance des Juifs avait été totalement affaiblie et que presque toutes leurs habitations en Arabie du Nord étaient sous l’autorité des Musulmans, ils ont été mis en garde contre leur attitude reprochable et invités à suivre la bonne voie.

   En même temps, une invitation détaillée a également été adressée aux Chrétiens. Les erreurs liées à leur foi ont été clairement relevées et ils ont été exhortés d’accepter la guidance du Saint Prophète. Accessoirement, on peut noter qu’il n’y a pas eu d’invitation directe formulée aux Magéens et aux idolâtres des pays voisins car le discours adressé aux Arabes polythéistes couvrait parfaitement leur condition.      

Objet: Renforcement de la Communauté islamique

   Dans la suite des commandements à propos du renforcement de la Communauté Musulmane donnée dans la sourate An-Nissâ’, les Musulmans ont été appelés à observer et honorer toutes leurs obligations: des prescriptions supplémentaires ont été données pour éduquer les Musulmans dans ce sens.

Ils ont été particulièrement mis en garde contre la corruption par le pouvoir et engagés à honorer l’alliance scellée dans le Coran.

   Ils ont été également exhortés à tirer des leçons des erreurs de leurs prédécesseurs, les Juifs et les Chrétiens, qui ont été, à leur tour, exhortés d’abandonner leurs fausses attitudes pour la Voie Droite et d’accepter la guidée enseignée par le Prophète Mohammed — paix et bénédictions sur lui —.

Sheikh Abu al-A’lâ al-Mawdûdi

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)