Articles liés
  • Nombre de visites :
  • 741
  • 27/8/2011
  • Date :

Le pessimisme (2)

pessimisme

   Si nous surmontions nos irritations et nos erreurs de jugements, nous verrions qu’à toutes les époques- même à la nôtre qui a déchu à un point si bas, qui bouleverse chaque instant complètement notre vie, et qui confond le bon et le méchant, le sain et le morbide- nous constaterions disons- nous qu’il existe partout des belles fleurs qui invitent en tout temps, les regards perspicaces.»

   Les idées exercent un impact profond dans le bonheur des hommes. Disons même que le seul facteur du bonheur est le degré d’intelligence et de pensée.

L’événement qui sort de l’ordinaire peut sembler insupportable et pénible pour l’homme pessimiste au point de le mettre dans un état d’abattement. Alors que l’optimiste s’en remet à Dieu devant les peines inexorables. Il ne perd jamais sa combativité et sa résistance devant les épreuves. Ni sa contenance et sa patience.

   Ceux qui ont pris l’habitude de se croire visés par le malheur, ne peuvent guère vivre autrement que dans l’affliction, l’angoisse et les ténèbres. Ils finiront par gaspiller l’essentiel de leur énergie, à force de se montrer vulnérable devant la moindre épreuve. Il demeure à jamais dans l’ignorance des dons et des faveurs infinis qui les entourent. Un savant a dit:

   «La vie traite l’homme comme il la traite, et agit envers lui sur la base de la réciprocité. Si tu lui souris elle te sourit, si tu la boudes, elle te boude. Si tu te sers de ta pensée, elle te fera parvenir auprès des gens d’esprit. Si tu es clément et véridique, elle te fera entourer de ceux qui t’aimeront et qui laisseront s’épancher de leur cur les trésors de l’amour et de l’affection.»

Bien qu’elles soient amères et insupportables en apparence, les douleurs ne manquent pas de féconder les esprits et de les faire fructifier. L’énergie spirituelle se développe à un rythme surprenant quand elle est soumise aux épreuves les plus graves. L’intelligence et l’esprit progressent par des sacrifices successifs, des efforts constants, des dons désintéressés... vers le sommet de la perfection humaine.

Source: MOUSSAVI LARI. M, Problèmes moraux et psychologique, traduit par Nahid Chahbãzi, éd: Daftar-é-Nachr-é-Farhang-é-islãmi, Téhéran, 2003, PP.35-37.

Articles Relatifs:

Le pessimisme (1)

L’hypocrisie

Le mauvais caractère est répugnant (2) 

Le mauvais caractère est répugnant (1)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)