• Nombre de visites :
  • 1419
  • 15/11/2010
  • Date :

Impasse

siavosh kasrai

Ni la main qui désire

Ni le pas qui avance

Le doux parfum

Du manège amoureux

A disparu

Mes fleurs dans leur pot sont écloses

Pourtant

Ses yeux verts m’ont fui

La douceur de son regard

A débordé ma coupe

Mais hélas!

Ma main l’a renversée

Jusqu’à quand chercher des prétextes pour chanter?

Il ne nous reste plus de mots à dire

Elle, elle n’a plus de désir

Moi, je n’éprouve plus d’amour

Siãvosh Kasrãi

Traduit par Rouhollãh Hosseini

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)