Articles liés
  • Nombre de visites :
  • 1717
  • 7/2/2011
  • Date :

La Fondation de Pahlavi comme œuvre de bienfaisance

la dynastie pahlavi

   Des protestations dues à la corruption financière ont eu lieu face au Chãh et à la dynastie. Le Chãh,  pour faire taire ces contestations, a fondé en 1959 «La fondation de Pahlavi» et lui a transmis une partie de ses biens comprenant les hôtels, les parts d’usines, les sociétés et les banques.

Cette fondation a remplacé «l’Organisation des biens et des revenus immobiliers de Pahlavi» et en octobre 1962, le Chãh pour couvrir ses finances illicites a ordonné le legs de la fortune de la fondation Pahlavi en tant qu’œuvres de bienfaisance.

   Bien que la majorité des gens appartenant à cette structure était formée par le Chãh lui-même et sa cour. En outre, il a mis à la disposition de la fondation les sommes colossales issues des revenus pétroliers, sous forme de crédits bancaires.

De cette manière, la dynastie Pahlavi n’a non seulement pas perdu ses biens, mais a vu au contraire ses revenus augmentés par des revenus pétroliers.

   Bien que les buts de cette fondation étaient en apparence des buts bienfaisants et se proposaient de développer l’enseignement et l’éducation, comme le fait de distribuer la bourse d’étude et d’autres actes similaires, mais la famille Pahlavi en plus du vol des présents et des prêts internationaux qui étaient accordés à cette fondation, en possédant deux cent sociétés économiques telles que des entreprises du bâtiment, dans les mines, l’agriculture, l’assurance et la banque, des hôtels et des casinos, des cabarets et d’autres centres de corruption déséquilibraient la santé économique et favorisait le terrain de la déviation sociale et morale.

Source: Bulletin des Nouvelles

Articles Relatifs:

Les biens personnels de Mohammad Ridhã Pahlavi à l’extérieur de l’Iran

La corruption financière de Mohammad Ridhã Pahlavi (2)

La corruption financière de Mohammad Ridhã Pahlavi (3)

La corruption financière de Mohammad Ridhã Pahlavi (4)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)