Articles liés
  • Nombre de visites :
  • 536
  • 21/9/2011
  • Date :

Comment lire le Coran silencieux? (1)

coran

a) La récitation du Coran pendant la prière vaut mieux que sa récitation en dehors d’elle. En effet, selon le Messager d’Allãh (P): «La lecture du Coran pendant la prière est préférable à sa récitation hors prière, mais la lecture du Coran en dehors de la prière est préférable à d’autres formes d’invocation d’Allãh». Sans doute la préférence donnée à la lecture du Coran dans la prière tient-elle au fait qu’il est la parole d’Allãh adressée à l’homme, alors que la prière est la parole de l’homme adressée à Allãh.

Par conséquent la lecture du Coran dans la prière transforme en dialogue notre monologue avec notre Créateur.

b) Lire le Coran (en ouvrant le Livre) est préférable à sa récitation par cur, selon le Prophète (P). La raison en est peut-être le fait que l’il est la fenêtre de l’intellect et du cur, et c’est à travers le courrier visuel que les messages de la guidance coranique sont acheminés vers les centres de notre conscience. Il arrive que vous vous représentiez un visage agréable que vous aviez connu un jour et que cette représentation mentale vous fasse plaisir, mais si ce visage se trouve face à vous et que vous le regardiez et méditiez ses beaux traits de près, le plaisir ressenti serait nettement plus grand.

Mais s’il est difficile de connaître tous les secrets de cette recommandation, comme d’ailleurs tous les autres préceptes prophétiques ou divins, il est permis toutefois de penser que le fait de recommander la lecture de la Parole d’Allãh dans le Coran, même lorsqu’on connaît le texte par cur, c’est pour éviter tous risques de déformation et de modification dans cette Parole d’Allãh éternelle.

En effet, on sait maintenant que l’une des principales causes de la non-maîtrise de l’orthographe, de plus en plus criante chez les élèves en particulier, est la prépondérance de l’audio-visuel de nos jours, au détriment de la lecture.

On peut donner un exemple très significatif de cette vérité: si vous demandez à des gens même cultivés, ou qui ont un niveau d’études ou de culture moyen de vous écrire le mot «pèlerin», ils l’écriraient «pélerin» en étant sûrs que c’est l’orthographe correcte de ce mot. La raison en est que la prononciation de ce mot a subi une modification dans la langue parlée, et il n’est pas exclu qu’un jour les grammairiens et les puristes admettent devant le fait accompli la nouvelle orthographe de ce mot. Ce n’est qu’un exemple parmi bien d’autres qu’on pourrait citer. Et on sait que toutes les langues du monde ont connu une évolution certaine à travers les siècles, au point que la forme ancienne de ces langues n’est plus compréhensible pour les contemporains.

Or le Coran est la Parole d’Allãh, et sa valeur réside justement dans cette qualité. Toute modification dans ses mots équivaudrait à la déformation de la Parole d’Allãh. Par conséquent, la recommandation faite par le Prophète (P) il y a 15 siècles et dont nous découvrons de nos jours la portée et l’actualité scientifique montre combien les vérités coraniques sont des vérités éternelles, et doit nous inciter à ne pas tarder à ouvrir ce Livre prodigieux et à prospecter ses richesses et découvrir une partie des secrets infinis qu’il renferme.

Source: Comment faire connaissance avec le Coran?, Édité et traduit en français par Abbas Ahmad al-Bostani, Publication de la Cité du Savoir, Canada, 2004.

Articles Relatifs:

Comprends le Coran complètement

Le Livre du «Bon Droit» et de la «Vérité»

Faites du Coran votre compagnon inséparable

Comment peut-on saluer le Coran?

Lisez le Coran comme s’il avait été révélé à vous

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)