• Nombre de visites :
  • 503
  • 1/12/2011
  • Date :

Karbalã et Ashourã hors du temps et de l’espace (2)

karbala

«Ashourã dans les paroles du seigneur des martyrs des gens de l’écriture» de Seyed Morteza Avini et Zeinab Avini

   Cette réponse étonnante des gens d’aujourd’hui montre bien qu’ils sont conscients de leur rôle et de leur présence historique. Ils ont compris le secret d’Ashourã, le secret qui l’a rendu éternel. Quel œil ne pourrait dès lors pleurer de joie? Les hommes parlent de Karbalã, et les femmes (portent) le hejab de l’honneur,  gardien du respect du sang des gens de Karbalã. 

Je me suis dit, si seulement Ashourã n’avait pas eu lieu et si seulement nous étions en l’an 61 de l’Hégire et si seulement je pouvais voir celui qui est cher à Zahrã! A ce moment-là, Karbalã aurait un autre visage. Mais, je me suis souvenu que si ce jour-là le seigneur des martyrs, seul, abandonné, n’avait pas donné sa vie, celle de son fils, de son frère, et n’avait pas offert tout ce qu’il possédait dans la voie de la vérité, aujourd’hui, personne ne parlerait de la vérité et nous d’ailleurs, nous n’existerions pas. Cependant, la solitude du seigneur des martyrs est bien affligeante. Il n’y a donc pas lieu de dire si seulement et si. Ashourã n’est pas passé et la caravane de Karbalã est toujours en route.

   Oui, mon frère, il n’y a pas lieu de dire: «si seulement». Ashourã n’est pas encore terminé et la caravane de Karbalã est encore en route et si toi, tu as envie d’aller vers Karb et Balã, «vas-y au Nom de Dieu».

La route de la caravane de l’amour traverse l’histoire et celui qui dit oui à cet appel fera partie de cette caravane qui se dirige vers Karbalã.

   Des années se sont écoulées depuis Ashourã mais la terre est encore dirigée par les gens de Yazid. Tant qu’il en est ainsi, la blessure de Karbalã sera toujours ouverte, et ne guérira pas avec le temps.

Il y a eu une guerre afin que les meilleurs des hommes n’aient pas à regretter de n’avoir pas rejoint la caravane de Karbalã d’amour; sans parler des dégâts, ce fut un retour vers une époque, l’an 61 de l’Hégire lunaire, là où l’Imam de l’amour, Hussayn Ibn Ali, avait ouvert ses bras.

   Donc, tu as su quel était le sens de Karbalã et d’Ashourã, un évènement qui ne se limite pas  à une époque ou un lieu particulier. Ce temps et ce lieu ne sont qu’un exemple pour dire qu’un évènement important peut se répéter: de plein gré, et en toute  conscience, se libérer de toutes les dépendances et de toutes les richesses, et se soulever pour protéger la religion de Dieu et restaurer  la Vérité. Peut-être à travers les mots, nous ne pouvons pas comprendre l’importance de cet évènement mais dans le monde des significations, c’est ce qui privilégie l’homme sur toute autre créature, et c’est cela dont DIEU est fier. S’exprimer par les mots n’est pas évident car la parole ne peut pas rendre toute la vérité. Karbalã et Ashourã,  sans limite ni frontière, sont hors du temps et de l’espace. Ils te permettent de te mesurer afin de savoir au moment du choix qui tu es et dans quel rang tu te situes. 

Articles Relatifs:

Karbalã et Ashourã hors du temps et de l’espace (1)

Quand a eu lieu Ashourã?

Où est Karbalã?

Karbalã ou la mesure de l’amour

Le pacte d’Ashourã -la doctrine de Karbalã

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)