• Nombre de visites :
  • 411
  • 4/12/2011
  • Date :

La plus belle repentance

 

moharram

Traduit par M. Rastegar

   Les gens qui se sont repentis et qui se repentiront de leurs péchés n’étaient pas rares et ne le seront pas. Mais les repentances de Zohair ibn Qin et de Horr ibn Yazid Riyahi étaient sans aucun doute les plus belles de l’histoire.

Horr ibn Yazid Riyahi

Le dimanche 27 Dhou Al-Haja de l’an 60 de l’hégire lunaire (28 septembre 680), le vénéré Imam Hussayn (S.L.) arriva à Hosm. À midi, Horr ibn Yazid Riyahi conduisit ses mille cavaliers pour barrer la route à la caravane de l’Imam Hussayn (S.L.) qui donna l’ordre aux siens de donner de l’eau aux hommes et aux chevaux de Horr. Ce fut le début de l’histoire de Horr qui fut à la fois le premier à s’opposer à Krabalã à l’Imam Hussayn (S.L.) et le premier martyr de Krabalã.

   Au jour de l’Ashourã, à l’aube, Horr monta son cheval pour s’approcher du camp de l’Imam Hussayn (S.L.). Un dénommé Muhajir ibn Ows lui demanda pourquoi il tremblait. Horr lui répondit: «Je jure Dieu que je me trouve entre le paradis et l’enfer. Je jure Dieu que je ne préfère rien au paradis céleste, même s’il me faut être décapité aujourd’hui et brûlé dans les flammes.»

Articles Relatifs:

La fin du discours de l’Imam Hussayn (S.L.)

La proposition de Abdallãh ibn Zubair

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)