Articles liés
  • Nombre de visites :
  • 434
  • 13/12/2011
  • Date :

L’histoire des "Gens de l’Éléphant"

gens de l’éléphant

   Cette histoire se rapporte à un peuple (les Quraych) et à la Ka’ba à l’ombre de laquelle vit ce peuple. De l’apparence du récit, tout ce que le lecteur comprend se résume ainsi: il y a une attaque des ennemis (les Gens de l’Éléphant) qui visaient la Maison Sacrée et ils ont été anéantis; les Quraych ont eu la vie sauve en conséquence, et ont pu préserver leur vie économique à travers les caravanes d’hiver et d’été; ils devraient par conséquent, apprécier ces Bienfaits qu’Allãh leur avait prodigués, et adorer le Seigneur de cette Maison, Qui les a mis à l’abri de la faim et de la peur.

En dehors de ces éléments, le lecteur ignore tous les détails relatifs aux causes de l’attaque, à la détermination de l’identité des assaillants et du lien du personnage animal (l’éléphant) avec lesdits assaillants; de même qu’il ignore les détails relatifs aux caravanes d’hiver et d’été et au lien de ces caravanes avec la péripétie de l’attaque.

   Cependant l’ignorance de ces détails, n’empêche pas le lecteur de déduire la signification morale ou idéologique du récit, laquelle vise à attirer l’attention sur le fait que les Bienfaits d’Allãh sont innombrables, qu’Allãh est à l’affût de quiconque a la moindre velléité de porter atteinte aux lieux saints, et que ceux qui ont vécu sous l’égide de la Maison Sacrée ne doivent pas oublier ces Bienfaits.

Source: Al-BOSTANI, Mahmûd, L’Art Romanesque dans les Récits du Coran, Traduit par Abbas Ahmad Al-BOSTANI, Montréal, Cité du Savoir.

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)