• Nombre de visites :
  • 1392
  • 25/2/2012
  • Date :

Norouz au Kazakhistan

norouz au kazakhistan

   Norouz est une fête très appréciée par les habitants de ce pays. Selon les croyances populaires, à Norouz, tout redevient neuf et la terre se remplit de joie.

Les Kazãkhs célèbrent Norouz par des expressions telles que "Norouz est le jour que l’on attendait depuis une année"; "Norouz est le jour où la pierre bleue de Samarkand fond".

   La veille de Norouz, ils allument deux bougies et nettoient leur maison car toujours selon les croyances populaires, cela permet d’éloigner les maladies et de chasser la malchance. Les femmes préparent une sorte de repas avec de la viande de cheval qu’elles offrent aux gens, et elles reçoivent d’eux des miroirs ou du parfum comme cadeau.

Au premier jour de Norouz, à trois heures du matin, les jeunes gens sellent un cheval, suspendent une poupée ayant une clochette au cou de l’animal et le font galoper pour réveiller tout le monde.

   La poupée et la clochette symbolisent le Nouvel an et annoncent son arrivée. On croit également que s’il pleut ou neige au premier jour de l’an, c’est un bon signe et l’année sera bonne.

Durant Norouz, les Kazãkhs portent des vêtements blancs et neufs qui symbolisent la joie et le bonheur.

   Ils vont se rendre mutuellement visite et lors de ces visites, ils se touchent à l’épaule. Les femmes préparent une sorte de potage fait de sept ingrédients appelé gouj qui signifie «adieu à l’hiver et aux repas hivernaux». Des compétitions sont également organisées, dont l’une des plus célèbres est le ghoul touzãgh opposant les femmes et les hommes. Si les femmes gagnent, c’est de bon présage...

Source: Teheran.ir

Articles Relatifs:

Norouz, la renaissance de la nature

Les fêtes traditionnelles chez les zoroastriens

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)