Articles liés
  • Nombre de visites :
  • 418
  • 26/2/2012
  • Date :

Apparition de la démocratie libérale et la révélation islamique

iran

Traduit par M. Rastegar

   En outre, nous verrons que la démocratie libérale est loin d’être une formule recommandable à toutes les sociétés. Car ce modèle doit d’abord ôter ses imperfections fondamentales, pour s’adapter aux particularités locales, religieuses et culturelles d’une société donnée. L’apparition de la démocratie religieuse en Iran, après la victoire de la Révolution islamique, est un exemple d’une perception de la démocratie occidentale, adaptée aux conditions locales et religieuses et soumises à un examen critique dans notre pays et dans le monde musulman.

En effet, la théorisation et la pratique de la démocratie religieuse ont lancé un nouveau défi à la démocratie occidentale. La réussite et la propagation accrue de la démocratie religieuse donneront sans doute plus de force à ce défi.

   Plusieurs méthodes peuvent servir de prélude pour entrer dans le débat sur la démocratie religieuse. La conduite politique et pratique du vénéré Imam ’Ali (S.L.) et les idéaux de l’État alaouite nous permettent à déduire les divers aspects de la démocratie religieuse (Akhavan Kazemi, 2000, pp. 129-148). En outre, le texte coranique et les hadiths nous apprennent tant à ce sujet, sans oublier les leçons à tirer de diverses expériences des pays musulmans.

Dans le présent article, nous avons opté pour une autre méthode, celle qui s’appuie sur une critique pathologique de la démocratie libérale, pour préconiser un modèle optimisé et performant de la démocratie religieuse s’inspirant des enseignements de l’Islam.

Bahrãm Akhavãn Kãzemi

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)