Articles liés
  • Nombre de visites :
  • 202
  • 10/3/2012
  • Date :

La poursuite des criminels

la poursuite des criminels

   Le rôle du pouvoir judiciaire est de poursuivre les criminels conformément à la loi partout où il les trouve. Ceux qui commettent une infraction doivent être traités conformément à la loi.

Ces facteurs jouent tous un rôle important dans la structure de notre système islamique et dans la réalisation des objectifs fixés par la Révolution.

   Ceux qui commettent des crimes, en connaissant la loi, sont les plus dangereux, je parle de ces gens qui connaissent bien les règles et sont familiers avec les détours et les nuances des différentes lois, et qui arrivent à les contourner sans que personne ne s’en rende compte.

C’est une chose qui est totalement contradictoire avec l’idéologie du régime islamique et la philosophie du Mahdavisme.

   Nous devons lutter contre la corruption dans toutes les organisations gouvernementales. D’abord et avant tout, les représentants du gouvernement, les ministres et les hauts responsables du pays sont chargés de prévenir la corruption au sein du gouvernement. Ils doivent combattre la corruption dans leurs organisations. S’ils sont prêts à lutter sérieusement contre la corruption, ils pourront le faire mieux que quiconque. Bien sûr, ils doivent prendre soin de ne pas être mêlés eux-mêmes à des actions de corruption. Quelqu’un qui est lui-même impliqué ne sera pas en mesure de la combattre. Les responsables gouvernementaux doivent être très vigilants dans la lutte contre la corruption.

Si jamais ils n’en viennent pas à bout, l’appareil judiciaire devra intervenir. Le pouvoir judiciaire doit combattre toutes les infractions, sans aucune considération, ni tolérance, partout où il les remarque.

Source: Khamenei.ir 

Articles Relatifs:

Prévenir les délits

La justice internationale

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)