• Nombre de visites :
  • 683
  • 11/4/2012
  • Date :

Lundi noir

lundi noir

   La commémoration de la «journée des martyrs» en Tunisie, en souvenir de la répression sanglante par les troupes françaises d’une manifestation à Tunis le 9 avril 1938, a tourné à la violence dans le centre de Tunis, entre les policiers et les manifestants.

Ces derniers réclamaient la réouverture de l’avenue Bourguiba, artère symbole de la révolution tunisienne, qui est interdite aux rassemblements à la suite d’une manifestation d’islamistes qui s’en étaient pris à des artistes.

   Pendant plusieurs heures, des Tunisiens incrédules ont ainsi assisté à des scènes inédites depuis plusieurs mois dans la capitale: fumée de lacrymogènes, charges à moto ou en camion de policiers casqués et armés de matraques, manifestants interpellés brutalement et même frappés.

Au total, ces heurts ont fait au moins 15 blessés côté manifestants, selon des sources hospitalières, et 8 dans les rangs des policiers, selon le ministère de l’Intérieur.

Source: Lefigaro.fr

Articles Relatifs:

Trompe-l’œil

Tornade sur sa vie

Pourquoi faire simple... 

L’espoir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)