• Nombre de visites :
  • 597
  • 23/4/2012
  • Date :

«Les dirigeants bahreïnis doivent se préoccuper des revendications de leur population» (Hussayn Amir-Abdollahian 

m. abdollahian

  «Mettre fin à la répression contre le peuple de Bahreïn et se soucier de ses revendications constituent la meilleure solution pour répondre aux troubles qui secouent Bahreïn, c’est ce qu’a affirmé vendredi le vice-ministre iranien des Affaires étrangères chargé des questions africaines et arabes, M. Abdollahian.

"La poursuite de manifestations à Bahreïn est un grand défi pour la région et menace sa sécurité et sa stabilité" a-t-il averti.

   Depuis le début de l’année 2011, le monde musulman a connu des soulèvements populaires et des révolutions similaires à ce qui s’est passé en Iran en 1979.

La Tunisie a ainsi vu le renversement du dictateur Ben Ali à l’occasion d’une révolution populaire en Janvier, rapidement suivie d’une révolution qui a renversé Hosni Moubarak en Égypte en Février.

   Bahreïn, la Jordanie, le Koweït, la Libye, l’Arabie saoudite et le Yémen ont depuis été le théâtre de larges protestations organisées contre leurs dirigeants totalitaires, qui ont eu recours à la répression brutale des manifestations pour faire taire leurs détracteurs.

Source: Irna.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)