Articles liés
  • LE PROPHETE  MOHAMMAD
    LE PROPHETE MOHAMMAD
    Le Prophète Mohammad naquit à la Mecque en 570 après Jésus-Christ dans la famille des Hâchim,la plus noble et la plus vertueuse des familles ...
  • Le Prophète Mohammad est le messager d’Allâh
    Le Prophète Mohammad est le messager...
    Le prophète Mohammad (P) nous a enseigné ce qu’Allâh veut que nous fassions. Il nous a enseigné...
  • Généalogie du Prophète Mohammad
    Généalogie du Prophète Mohammad
    Le père du Prophète mourut avant sa naissance et sa mère aussi a rendu l’âme alors qu’il n’avait que six ans.Il grandit donc sous les bons soins de son grand-père et de son oncle paternel.
  • Nombre de visites :
  • 671
  • 2/5/2012
  • Date :

Simplicité de vie dans la tradition des Prophètes

le prophète mohammad

Traduit par Jean d’Agape

   La simplicité et la modestie des envoyés de Dieu représentent un principe important et une manifestation spécifique de leur comportement et de leur conduite. L’Imam ’Ali (AS) a parlé de la vie simple des prophètes divins. Il dit: «Moïse (AS) a dit à Dieu: «Seigneur! J’ai besoin de toute la bonté que Tu m’as envoyée. Par Dieu! Moïse n’a demandé à Dieu que du pain à manger, parce qu’il ne mangeait que des herbes, au point qu’il était si maigre et décharné que la couleur de ces herbes se voyait à travers son ventre. Quant à David (AS), il confectionnait des paniers avec des fibres de dattiers. Il les vendait puis achetait des pains d’orge pour manger. Si tu veux, je te parlerai de Jésus, fils de Marie (AS) qui prenait des pierres comme oreiller et qui portait des vêtements rudes. Il prenait des aliments désagréables; son repas était la faim, sa lampe, la lune et son refuge en hiver, l’Est et l’Ouest de la terre. » [1]

Le Prophète (SAWA) était un exemple parfait de vie simple. L’Imam ’Ali (AS) le décrit en ces termes: «Il te suffit d’obéir au Prophète de Dieu (SAWA) pour qu’il te serve d’exemple dans la connaissance des maux et des carences de ce monde et de ses nombreuses bassesses. Parce que ces dépendances lui sont ôtées et utilisées pour les autres. Il n’a pas profité de ses nourritures agréables, ni n’a fait usage de ses parures.» [2]

   L’Imam ’Ali (AS) ajoute: «Le Prophète (SAWA) mangeait à même le sol, s’asseyait comme des serviteurs et rapiéçait lui-même ses chaussures et vêtements. Il montait sur un âne dépourvu de bât et faisait monter quelqu’un d’autre à son côté.» [3]

Le Prophète de Dieu (SAWA) détestait plus que toute la tradition des rois, leur comportement et leurs cérémonies. Un homme alla un jour auprès du Prophète (SAWA) pour lui parler, mais en voyant celui-ci, il perdit contenance et se mit à trembler. L’honorable Prophète lui dit: «Ne t’inquiète pas ! Je ne suis pas roi. Je suis le fils de la femme qui mangeait de la viande sèche.» [4]

Références:

1. Nahj Al-Balãgheh de Sobhi Salih, sermon 160.

2. Ibid.

3. Ibid.

Articles Relatifs:

Un Prophète bien-aimé (1)

Un Prophète bien-aimé (2)

La personnalité du Saint Prophète

L’aspect social de la vie du Saint Prophète

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)