• Nombre de visites :
  • 7300
  • 28/5/2013
  • Date :

Le musée de Kandalus

kandalus

Traduit par Jean d’Agape

   Le musée de Kandalus présente aussi une série de 300 serrures anciennes, iraniennes et étrangères aux motifs d’animaux. Certains modèles de serrure présentent des symboles mathématiques ou possèdent plusieurs clés. Il y a aussi des anciens coffres iraniens et des anciens passeports, des photos de la visite de Nãsser-o-din Shãh dans ce village, et des livres de poésies entre autres de Saadi.  

Les œuvres de ce musée appartiennent en totalité à ‘Ali Asghar Jahãngiri qui a construit ce musée de deux étages qui comprend trois salles à chaque étage, où un haut parleur donne des explications sur les œuvres présentées.

   Une partie du musée est consacrée aux arts artisanaux, vêtements traditionnels, bijoux, tableaux de peinture naïve et œuvres de tissage. Une autre partie présente des ustensiles de cuisine en bois et en différents métaux, des outils d’artisanat, des métiers de tissage, des armes pour la chasse et des ustensiles pour la traite, différentes lampes à huile, des tapis de laine et des travaux de broderie.

La première activité de ce village qui attire l’attention, est la production de plantes médicinales. Un musée d’herbes médicinales a été créé en 1986, pour encourager la culture et la vente de ces herbes et la production d’essences végétales. Il existe plus de 250 sortes de plantes médicinales en Iran qui sont exportées à l’étranger.

Article Relatif:

La province de Gilãn   

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)