• Nombre de visites :
  • 1179
  • 7/9/2013
  • Date :

La relation entre l’Imãmat et le pouvoir politique

le prophète mohammad

Traduit par Jean d’Agape

Quel est le sort du gouvernement après le Prophète (AS)?

La décision revient-elle au peuple ou est-ce le Prophète (AS) qui a désigné son successeur?

Si le gouvernement est une question de compétences, il n’est pas nécessaire que le choix du Prophète dépende de la révélation et il est possible qu’il l’ait choisi lui-même. La révélation aurait seulement ordonné au Prophète (AS) de choisir celui qui lui semblait le plus compétent.

   Si nous acceptons cette interprétation très simple de l’Imãmat, nous verrons que l’opinion des sunnites qui disent qu’aucun dirigeant ne peut désigner son successeur et que cela revient au peuple, semblera plus attirante que l’idée des chiites pour qui le califat de l’Imam ‘Ali (AS) et des Imams (AS) qui lui succédèrent fait partie d’un sujet plus important qui est celui du gouvernement qui est lui-même, une question mineure de l’Imãmat.         

(Extrait du livre  du Martyr Motahhari  p 41 à 45 sur l’Imãmat et la direction de la communauté)

Article Relatif:

Les divergences sur la nature du califat (2)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)