• Nombre de visites :
  • 1424
  • 26/2/2012
  • Date :

Critique de la démocratie libérale en occident

imam khomeyni

Traduit par M. Rastegar

Dans l’optique de l’Imam Khomeyni, la démocratie et les libertés occidentales étaient des phénomènes aux définitions fluides et vagues, afin que les Occidentaux puissent hypocritement les manipuler et interpréter dans le cadre de leurs intérêts conjoncturels.

   L’Imam Khomeyni avait donc une approche critique vis-à-vis des fondements et des principes de la démocratie occidentale, en estimant que les régimes démocratiques de l’Occident étaient étrangers des réalités et des idéaux de la philosophie démocratique. Selon lui, la vraie démocratie ne pouvait se réaliser que dans une société religieuse. Il réitérait souvent la supériorité de l’État islamique par rapport au système démocratique occidental, en soulignant que c’était uniquement l’État islamique qui, par sa globalité, était capable de réaliser la vraie démocratie.

Dans le présent article, nous révélerons les défauts et les faiblesses de la démocratie libérale à l’occidentale, pour porter ensuite un regard quoique bref sur la démocratie religieuse, ses vertus et ses mérites. (Akhavan Kazemi, 1998, pp. 72-91).

Bahrãm Akhavãn Kãzemi

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)