• Nombre de visites :
  • 5267
  • 20/2/2015
  • Date :

Les côtes de la mer d’Oman (3)

les côtes de la mer d’oman

Traduit par Jean d’Agape

La loi pétrolière de l’année 1336 (1958) a mis les régions iraniennes qui côtoient la mer d’Oman comme celles du Golfe persique, sous la direction de la législation iranienne sur le pétrole, et la compagnie iranienne de pêche industrielle «Shilãt» possède des installations sur la côte du nord de la mer d’Oman.

   Les recherches archéologiques dans les régions du sud de la province de Chãhbahãr, la région de Jãsk et de Minãb, situées à une altitude inférieure à 200m, ont permis de découvrir des vestiges au sud du village de Sadaij datant de 7500 ans avant JC, 100 km au nord-est de Minãb, et dans une autre région à 10 km du village de Kuhsekt, situé 48km au sud de Minãb et datant de l’époque préhistorique. La région de Mokrãn était la région des Aryens qui vivaient au sud-est de l’Iran. Ces guerriers vivaient dans cette région qui est aujourd’hui le Balûchistãn, il y a plus de 3000 ans. Ce nom est inscrit sur l’inscription de Behistun, une inscription monumentale décrivant les conquêtes de Darius Ier en trois langues: le vieux-persan, l’élamite et l’akkadien. Le texte est gravé dans un escarpement du mont Behistun, dans la province de Kermãnchãh et dans les bas reliefs de Persépolis (600 avant JC), en tant que 14ème province de l’empire Achéménide.

Firdûsî dans son Shãh-Nãme, a déclaré que les Baloutches avaient constitué l’armée de Kai Khosro et étaient aussi à l’origine d’une grande partie de la population iranienne et de la langue persane.

Source: Tebyan.net
Articles Relatifs:

Les côtes de la mer d’Oman (2)

Les côtes de la mer d’Oman (1)
Galerie Relative:
Galerie des images de Kish (1)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)