• Nombre de visites :
  • 76
  • 1/6/2016
  • Date :

 

La pollution de l'eau 

eau

 

   La pollution de l'eau

  La pollution de l'eau est une altération qui rend son utilisation dangereuse et perturbe l'écosystème aquatique. Elle peut concerner les eaux superficielles (rivières, plans d'eau) et les les eaux souterraines. Elle se manifeste principalement, dans les eaux de surface par une pollution chimique ou par des virus et des bactéries pathogènes. Un cours d'eau est considéré comme étant pollué lorsque la composition ou l'état de ses eaux sont, directement ou indirectement, modifiés du fait de l'activité de l'homme dans une mesure telle que celles-ci se prêtent moins facilement à toutes les utilisations auxquelles elles pourraient servir en leur état naturel ou à certaines d'entre elles.

 

La pollution chimique est provoquée par le rejet dans les rivières de matières organiques ou minérales :

 - les matiéres organiques dégradables: il s'agit essentiellement des eaux d'égouts urbains, des effluents des industries agricoles (laiteries, porcheries industrielles) et alimentaires, et d'une partie des eaux de papeteries et d'industries textiles. 

 - les matiéres organiques non dégradables par les fermentations, c'est-à-dire par l'action de micro -organismes vivants. Ces substances non biodégradables (plastiques, etc.) s'accumulent.

  - Les matières minérales en suspension, qui se déposeront par décantation et occuperont le lit de la rivière ; elles proviennent de l'extraction des combustibles minéraux, des minerais, des matériaux de construction, des ateliers de lavage, de la transformation et du conditionnement de ces minerais ou matériaux.

  -les substances minérales dissoutes, toxiques ou désagréables.

 

  Les conséquences sont :

  - formation de films et de mousses 

 - infiltrations dans les terrains : ex. essence ;

  - empoisonnement de la flore et de la faune par les toxiques ;

 - difficultés d'épuration dans les stations d'épuration biologiques

 - radioactivité des eaux du fait du développement du déversement des résidus radioactifs dangereux.

 

  Les océans ont longtemps été considérés comme le type même de la réserve inépuisable, l'exemple d'un milieu si vaste que toute pollution humaine y serait rapidement effacé... Et la " poubelle universelle " déjà, ne " digère " plus les déchets qu'on y déverse...en particulier le pétrole (ex : marée noire).C'est ce qu'on appelle la pollution marine. Finalement, toutes les eaux de ruissellement vont à la rivière, puis à la mer, où les substances toxiques continuent leurs dégâts. 

 

source: ac-nice.fr

 

 

 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)