• Nombre de visites :
  • 87
  • 5/6/2016
  • Date :

 

Harry Potter

 et l’enfant maudit

harry

 

   La Pottermania – si elle a un jour quitté ce monde – est bien de retour en 2016. Tout est parti de la publication du livre pour enfant Harry Potter and the Philosopher’s Stone, en 1997 par une certaine J. K. Rowling (en français Harry Potter à l’école des sorciers, sorti en France en 1999). Dix-neuf ans, sept livres, huit films et un nombre incalculable de produits dérivés plus tard, elle est la première auteure, tous sexes confondus, à être devenue milliardaire. Sa saga fantastique a séduit les enfants, voire les parents, du monde entier. Elle s’est alors lancée dans la suite de l’aventure.

 Avec l’aide de l’auteur Jack Thorne, l’écrivaine a prévu une pièce de théâtre pour juin 2016. Intitulée Harry Potter and the Cursed Child (en français Harry Potter et l’enfant maudit), elle raconte la suite des aventures de Harry Potter, qui se déroulera dix-neuf ans après les événements du dernier opus. 

 

   Dès la rentrée sortira également une trilogie au cinéma intitulée Les Animaux fantastiques, adaptée du livre de J. K. Rowling du même nom, où l’on découvrira l’histoire d’un sorcier dans les Etats-Unis des années 1920. De quoi nourrir à nouveau un succès qui ne s’est jamais réellement tari et surtout faire le bonheur de l’éditeur Little, Brown and Company, pour la pièce de théâtre, et du distributeur Warner Bros, pour le film, qui se lancent dans l’aventure sans trop de frayeur. J. K. Rowling a jusqu’à présent été une valeur sûre, car rentable. Sa saga Harry Potter s’est écoulée à plus de 450 millions d’exemplaires et se retrouve, encore aujourd’hui, dans les meilleures ventes mondiales. Les films ont, eux, rapporté 7,727 milliards de dollars, un total qui grimpe à chaque rediffusion dans le monde.

 

   Le théâtre est une nouvelle expérience pour J. K. Rowling, mais les fans semblent lui faire entièrement confiance : la pièce affiche déjà complet depuis des mois. Une toute première aura lieu le 7 juin, mais l’œuvre commencera réellement à se jouer à partir du 30 juillet au Palace Theatre, à Londres. Il faudra attendre les critiques pour confirmer, ou non, que les adaptations des histoires de J. K. Rowling ont toujours la cote.  La publication de la pièce en librairie est prévue pour le 31 juillet, le lendemain de la première au théâtre, soit le jour de l’anniversaire de J. K. Rowling (mais aussi celui de Harry Potter et de Neville Londubat). Les éditeurs du monde entier se préparent à se jeter dessus ; en France, Gallimard jeunesse, éditeur habituel de J. K. Rowling, est déjà sur le coup. Et pourquoi pas une adaptation de la pièce dans différents théâtres à travers le monde ? Quand on jette un œil à l’accueil des produits Potter à l’international, on ne peut être qu’optimiste sur de futures mises en scène.

 

source: http://www.lemonde.fr

 

 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)