• Nombre de visites :
  • 3197
  • 10/6/2016
  • Date :

 

Qui doit jeûner

jeûner

 

Jeûner est une obligation pour tous les adultes sains et sédentaires [ qui ne passent pas leur temps à voyager ].  La musulmane qui est capable de jeûner et celle qui n'a pas ses menstruations (hayd) ou des saignements postnatals. 

 

On considère qu’une personne a atteint l’âge adulte si ces trois conditions sont remplies : 

-   L’émission de sperme dans les rêves ou autres.

-  La pilosité sur les parties intimes.

-  Avoir 15 ans.

 

Dans les cas des femmes il y a une quatrième condition qui doit être remplie, il s’agit des menstruations. 

 

-   On doit apprendre ( doucement ) aux enfants à jeûner dès l’âge de 7 ans. Les enfants seront récompensés pour avoir jeûné et les parents seront récompensés pour avoir bien élevés ses enfants et les avoir guidés vers le bien. 

 

-  Si un mécréant devient Musulman, ou qu'un enfant atteint la puberté, ou qu'un handicapé mental recouvre toute sa raison pendant la journée, alors ils doivent jeûner le reste de la journée, car ils comptent maintenant parmi les personnes pour qui le jeûne est obligé. Toutefois, ils ne doivent pas rattraper le reste des jours du mois de Ramadan pendant lesquels ils n'ont pas jeûner, car ils n'étaient pas encore à cette période dans l'obligation de le faire.

 

 Le malade mental n'est pas responsable de ses actes (leurs actions ne sont pas comptabilisés), mais si une personne perd la raison en certaines periodes et la recouvre en d'autres périodes, il se doit de jeûner quand il est en possession de sa raison, et il est excusé pendant ses périodes de maladie (perte de la raison). S'il perd la raison pendant la journée, cela n'annule pas son jeûne - exactement comme pour celui qui perd conscience durant sa maladie ou pour une autre raison - car il avait l'intention de jeûner alors qu'il possédait encore sa raison. Les règles concernant les cas similaires comme les épileptiques sont les mêmes. 

 

Si une personne meurt pendant Ramadan, elle n'a aucune "dette" envers le reste des jours qu'elle n'a pas jeûné. 

 

-  Si une personne ne sait pas qu'il est obligatoire de jeûner Ramadan, ou qu'il est interdit de manger ou d'avoir des rapports sexuels pendant la journée de ce mois, alors la majorité des savants affirment que cette excuse est acceptable, ainsi que l'est celle du nouveau converti à l'Islam, ou celle du Musulman vivant dans Dâr-al-Harb (tout pays non musulman) et celle d'un Musulman qui a été élevé parmi les kuffâr (mécréants). Mais une personne qui a été élevée avec les Musulmans et qui a su poser les questions et trouver les réponses n'a aucune excuse.

 

 

source: http://sajidine.com

 

 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)