• Nombre de visites :
  • 3455
  • 26/6/2016
  • Date :

 

De la calligraphie coranique à la propagation de l’islam

 calligraphie

 

Mohamad Jamal-o-din Madjian, calligraphe chinois, qui participe à la 24ème exposition coranique de Téhéran, a déclaré qu’il avait appris lui-même la calligraphie et qu’il utilisait actuellement cet art pour l’information des non musulmans.

 

Mohamad Jamal-o-din Madjian, 28 ans, qui vit dans la région de Ningxia, dans un entretien avec l’Agence iranienne de presse coranique a déclaré qu’il fallait présenter les arts islamiques dans le monde. 

 

« Les calligraphes coraniques sont très peu nombreux en Chine mais les gens ont un intérêt réel pour la calligraphie. J’utilise la calligraphie pour présenter l’islam. En 2017, j’ai commencé seul et sans professeur, la rédaction du Coran sur du papier de riz et avec une plume qu’on appelle « Jave » en chinois.  Le Coran encourage l’union des musulmans et au verset 10 de la sourate Al Hujurat dit :    

 

Les croyants sont des frères. Établissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu’on vous fasse miséricorde.

 

A mon avis, tous ceux qui suivent les directives coraniques sont des musulmans et l’existence de différentes écoles ne doit pas être un prétexte de divisions », a-t-il dit.

 

source: http://www.iqna.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)