• Nombre de visites :
  • 3168
  • 2/8/2016
  • Date :

 

La bonté divine dans l’exposition

marqueterie métallique

Le centre culturel « Ma'refat » spécialisé dans les activités artistiques coraniques, organise pour la seconde fois, une exposition sur le thème de la bonté divine, qui rassemble des spécialistes de la marqueterie métallique.

 

Le maitre Mansour Ghafarian, spécialiste de cet art et élève du maitre Amir Mohamadian de Nichapour, a déclaré :  « J’ai été attiré par cet art par les magnifiques marqueteries du mausolée de l’Imam Reza (as) à Machhad. J’organise actuellement des ateliers pour les jeunes pour la propagation des sens coraniques. Dans mes tableaux, j’utilise de préférence le métal et la turquoise qui est une pierre qui apporte un grand calme moral. C’est un art qui exige aussi des connaissances coraniques », a-t-il dit.

 

Un des visiteurs de cette exposition, shahriar Pakban, professeur, a déclaré qu’il avait récemment fait connaissance avec l’art de la marqueterie métallique. 

 

«J’ai acheté un tableau l’année dernière, et je vais en acheter un aussi cette année car je pense que cet art apporte un message coranique. Le cuivre et la turquoise donnent de très belles couleurs à ces ouvrages », a-t-il dit.

 

Un autre visiteur âgé de 80 ans, a déclaré que depuis qu’il était  la retraite, il passait son temps dans les réunions et les compétitions coraniques. 

 

« En plus des activités coraniques je m’intéresse aussi à l’art coranique et la marqueterie métallique est un art exceptionnel qui doit être soutenu », a-t-il dit.

 

Mohamad Sadegh Dehnadi, directeur du Centre culturel « Ma'refat », dans un entretien avec l’Agence iranienne de presse coranique sur les activités de ce centre, a déclaré que le principal souci de ce centre était la présentation des arts coraniques.  « La situation sensible que nous connaissons exige une présentation correcte du Coran et de la révolution par le biais de l’art. Nous avons actuellement 540 inscrits dans les classes coraniques, un stand qui propose des œuvres d’art coranique, des réunions de présentation de films islamiques et des réunions de récits coraniques. Pendant le ramadan, notamment les nuits de Qadr, nous avons organisé plusieurs pièces de théâtre sur les significations de ces nuits qui ont reçu un chaleureux accueil. Actuellement Ghafarian, un artiste de Nichapour qui travaille dans le domaine de la marqueterie, expose dans notre centre et l’année dernière, toutes ses œuvres ont été vendues», a-t-il dit.  

 

 

source: http://www.iqna.ir

 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)