• Nombre de visites :
  • 2403
  • 16/9/2007-16:9
  • Date :

L’envieux Ministre et …

l’envieux  ministre et …

 

 

   Il était une fois ,sous le dôme du ciel homme qui vivait,un vieil dans un village. Celui-ci n’était pas loin du château de roi. Il gagnait sa vie par l’agriculture , il était doué d’une grande sagesse.

   Vers la fin de l’été , le vieux a mis un peu de ses produits , de carottes et de betteraves sur le dos de son âne .  Il alla vers le château de roi. Quand il y arriva , les gardiens du château l’ont empêché d’entrer . Le vieux a dit “ j’ai apporté des cadeaux ,pour le roi , pour les faveurs qu’il m’a accordées .”

 

 

l’envieux  ministre et …

 

 

   Le gardien spécial a voulu prendre son cadeau et l’a renvoyé. Mais il n’a accepté et il a dit: “je dois donner moi-même le cadeau au roi”. Après quelques minutes le vieux a pu entrer dans le château  et il est allé au près du roi . Après avoir remercié la générosité du roi ,il lui a offert son cadeau. Le roi fut content de la sagesse et de la gentillesse du vieux et ordonna qu’on lui donne 4000 francs du trésor de la cour .Le vieux , content , les a pris et il est sorti du château Le ministre s’est fâché devant  la générosité du roi et a décidé de faire un tour au vieux .Il se croyait assez sage et intelligent pour les reprendre du vieux , il monte sur son cheval lévrier et a poursuivi le paysan .Tout au long de chemin , l’envieux ministre taquinait lui-même avec les idées laides et les tentations diaboliques . 

   Quand le ministre l’atteint , lui a dit : “ on dit que tu es très sage , je voudrais te poser une question , si tu peux répondre , je te donnerai 4000 francs et si tu ne peux pas ,  il faut me donner 4000 francs .Tu acceptes ce pari? Le vieux , avec confiance d’âme qu’il avait , a dit : “je ne vois aucune objection et demande-le ”.

Le ministre dit : “ combien d’étoiles y a-t-il dans le ciel ?”

   Le vieux redescendit vite de son âne et lui dit : “leur nombre est égal à celui de poils recouvrant mon âne ”.

Le ministre étonné dit : “ non , je n’accepte pas , comment est –ce qu’on peut savoir cela? ” Le savant homme dit : “ si tu n’acceptes pas , comptes les poils de mon âne et les étoiles du ciel ” .

   Oui , le ministre avoir perdu le pari et il lui a donné 4000 francs et il est revenu bredouille .Le ministre nerveux sur le chemin de retour s’est dit : “ce n’est possible que ce vieux inculte me trompe et le roi avec.”

Il réfléchit et dit brusquement une idée lui est venue à la tête .Il était content et il est revenu vite et l’a poursuivi pour l’éteindre .Le ministre l’a applé et dit : “comment vas-tu?” .

Le vieux a dit : “ je suis content” .

Il lui a dit : “ j’aime parier encore avec toi , si tu gagnes , je te donnerai 8000 francs et si tu ne peux pas , tu dois me donner 8000 francs ”.Le vieux accepte , le ministre dit :“où est le milieu du monde ? ”.

Le vieux est redescendu de son âne et enfonce le piquet de  son âne

et dit : “ le milieu du monde est là où  j’enfonce le piquet de  mon âne ”.

 Le ministre a dit : “ c’est impossible ”.

Le vieux a dit : “ si tu ne crois pas , mesure –le de l’est à l’ouest , du nord au sud , si ici n’était pas le milieu de monde ”.Le ministre a encore perdu le pari et puisqu’il n’avait pas de réponse convaincante , il est reparti et lui a donné 8000 francs .Le vieux a poursuivi son chemin toujours plus gai. Le ministre , de plus en plus nerveux , s’est mis à réfléchir et comme un renard battu montre sur le cheval, s’est tordu à son tour pour inventer un autre stratagème . A la fin , pour la troisième fois ,il est revenu. Il lui a dit : “ vieux , j’ai une autre question , si tu me réponds ,je te donne 12000 francs et si tu ne peux pas  répondre , tu dois me donner tout l’argent que tu as ? ” Le vieux , calme et content , a dit : “ pose –la ”.

Le ministre lui a demandé : “ dis-moi , qui jouit   du monde ? ”

   Le vieil homme expérimenté a dit : “ je peux y répondre quand je serais à ta place. Je te donnerai mes vêtement .” Le ministre est descendu du cheval et les lui a donnés .Le vieux a pris son sac de l’argent qui était dans la poche de sa costume et a enlevé l’habillement ancien et le lui a donné et  il a mis l’habillement splendide du  ministre.

   Il est monté sur le cheval du ministre , fit quelques pas et a fait le tour de ministre qui est monté sur l’ âne et a dit : “ tu sais , ministre , je jouis du  monde . Maintenant , je rentre chez moi , vêtu de chers habits , monté au cheval et tes argents perdus .je vis tranquillement chez moi ”.

   Le ministre qui est trompé , s’est rendu compte de l’évidence .Il suivait le vieux avec un âne faible mais le vieux est  vite disparu .Il s’est vu obligé de revenir à la cour .Quand il est revenu , il a été moqué par les courtisans. Malheureux , jusqu’à quelques jours il n’est pas sorti de sa chambre .Quelques jours après , le vieux a demandé au gardien de rencontrer le ministre. Le ministre qui était nerveux , l’à accepté  .  Le vieux lui a rendu le cheval de ministre au gardien .Il a ri quand il a vu le ministre et lui a dit : “ ministre , prends tes l’habillements et ton argent  perdu qui n’ont pas apporté bonheur pour moi .je voudrais te donne comme mon enfant une leçon de vie , sais que la jalousie est la mère de tous les malheurs et celui qui n’a pas cette maladie, jouit du monde. Ecoute bien cette parole de ton messager qui a dit : “éloigne –toi  de ces trois vices :L’ENVIE , LA JALOUSIE ET L’ORGUEIL”.A la dernière minute , le ministre a repris connaissance et a dit au   vieux : “ j’ai appris une bonne chose .Donc profite de trésor que tu as , pour devenir cher au monde Le vieux a dit: “ l’ambition est toujours vile . évites–en pour devenir cher ”.  L’envieux lui a donné une autre leçon et il a quitté le château et implora Dieu pour aider le ministre tout en quittant le palais.

Les derniers commentaires des utilisateurs
Inconnu
Avec un style mieux soigné et une orthographe correcte, l'enseignement tiré de ce récit illustre très bien la relation envieuse des forts envers les faibles
Réponse de Tebyan :
Jeudi 15 Novembre 2007
  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (1)