• Nombre de visites :
  • 743
  • 17/9/2007
  • Date :

Olivier ANNE

Olivier ANNE

 

Olivier débute par Karting  dès l’âge de 6 ans. Il faut dire que son père Michel ne le retient pas mais l’encourage plutôt, lui-même passionné par le sport automobile, il pilote, depuis la naissance d’Olivier, en Rallye.

De cette passion transmise née un virus, Olivier ne manquera pas une course de son père, il l’observera sur le bord des spéciales de Rallye  durant toute son adolescence.

Alors que Michel prendra sa « retraite sportive », Olivier reprend goût à la compétition, après son service militaire, en montant aux côtés de ses amis William Massias et Stéphane Pustelnik avec des autos d’exceptions : Ford Escort Cosworth, BMW M3, Subaru Impreza, Mitsubishi Lancer, etc...

Il découvre et se passionne pour la discipline « Rallycross » en rencontrant deux personnes « clefs » : Gilles Stievenart et Marc Amourette. Gilles apprend à Olivier les bases importantes  sur son circuit d’Abbeville durant de nombreux week-end d’hiver . Il lui conseille de débuter cette discipline par la formule de la promotion Citroën et le mettra entre les mains de Marc pour démarrer sa carrière du pilote !

Marc, le connaisseur de cette auto, préparera la première auto de la compétition d’Olivier et le suivra de très près sur les premières épreuves en lui donnant tous les secrets du monde du Rallycross .

 

 

Olivier ANNE

 

D’ici, il s’en suit deux saisons fantastiques  durant les courses et se liera avec des « saxo boys » tel que David Henry, Daniel Valin, Philippe Solaire, Arnaud Morel, etc... Olivier montera à plusieurs reprises sur le podium et remportera 3 épreuves en 2 ans, à noter que sa première victoire , il la décrochera après sa 2ème course . Il aura l’occasion de tourner en Finale sur le fameux stade de France.

Puis Olivier décida de monter la hiérarchie en préparant une Renault Clio RS pour concourir en Division 2. Accompagné de son copain, John Bécret, en qualité du mécanicien de l’assistance en course et de sa petite équipe de supporter dont son père en qualité de « Team Manager ». Olivier atteint la consécration de manière fulgurante en remportant le titre de Champion de France avec 5 victoires nationales consécutives. De plus, il remportera la manche française du Championnat d’Europe dès sa première participation avec la Clio!

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)