• Nombre de visites :
  • 591
  • 17/9/2007
  • Date :

Dernière chance pour Woods

09/08/2007

Dernière chance pour Woods

  Tiger Woods tentera de remporter son premier Majeur de la saison sur le PGA Championship, dernière levée du Grand Chelem. Le numéro un mondial, qui n'a plus connu d'année blanche depuis 2004, apprécie le parcours mais il va devoir faire face à une forte concurrence pour s'imposer.

   Le numéro un mondial a partagé la deuxième place au Masters et à l'US Open et s'est contenté d'une douzième place à l'Open de Grande-Bretagne, en juillet. A Tulsa, il sera en lice pour le 13e titre majeur de sa carrière, le premier cette année. Il est en outre toujours à la poursuite du record de tous les temps de Jack Nicklaus: 18 titres majeurs. Vous n'acceptez jamais d'être hors-course. Vous ne voulez jamais avoir une année où vous ne gagnez pas un Grand chelem, a déclaré Woods. Cette année, j'ai été près de l'emporter par deux fois et cela n'a pas marché.

   Woods, qui a remporté la couronne au Championnat de l'US PGA en 1999, en 2000 et l'an dernier, avait terminé 12e de l'US Open quand il s'était déroulé sur ce même parcours, au Southern Hills Country club de Tulsa. Je pense que c'est un parcours magnifique. Il teste vraiment vos capacités à façonner vos coups, a déclaré Woods. C'est l'un des championnats les plus difficiles, spécialement sur ce parcours.

 

Des concurrents sérieux

   Woods, dont la dernière année sans titre majeur remonte à 2004, a effectué un parcours d'entraînement mardi. Je pense que tous les concurrents vont l'aimer. Le rough n'est pas aussi haut qu'en 2001 et la seule différence est que les fairways sont plus étroits que cette année-là. En général, Woods prend une semaine de repos avant un tournoi majeur mais il avait fait une exception à cette règle avant ses victoires de 1999 et 2000.

   Trois joueurs ont remporté pour la première fois un tournoi du Grand chelem cette année: l'Américain Zach Johnson au Masters, l'Argentin Angel Cabrera à l'US Open et l'Irlandais Padraig Harrington le mois dernier à l'Open de Grande-Bretagne. Fort de ce succès, Harrington espère bien récidiver aux Etats-Unis: Je veux bien jouer au PGA. Sans aucun doute, je pense à la victoire. Je dois rassembler mes esprits et me concentrer sur mon jeu, assure-t-il, rappelant que sa victoire a provoqué des moments d'euphorie dans son pays. L'Argentin Cabrera a vécu la même expérience. Cela a été de la folie. Comme je n'y suis pas habitué, cela m'a un peu détourné du jeu. Mais dans l'ensemble, c'était positif et je pense que j'ai bien réagi.

Source: "+KWord()+"") } function fillQsParams() { var query = window.location.search.substring(1); var parms = query.split('&'); for (var i=0; i 0) { var key = parms[i].substring(0,pos); var val = parms[i].substring(pos+1); qsParm[key] = val; } } } function KWord() { if(qsParm['KEYWORD']!=undefined) { t = ''; t = t.replace(/\+/gi," "); t = t.replace(' ',''); t = t.replace('%20',''); return t; } }

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)