• Nombre de visites :
  • 3901
  • 17/9/2007
  • Date :

Frithjof Schuon (1)

 

frithjof schuon

   1907 Naissance à Bâle (Suisse) le 18 juin à 23h55 de Frithjof Fred Schuon.Son père est originaire de Waldsee (Wurtemberg) et sa mère de Mulhouse (Alsace). Un autre fils, Erich, est né le 26 avril 1906.

La famille Schuon est d’origine catholique mais non pratiquante. Les enfants fréquenteront l’école luthérienne.

   1919 Dès son adolescence, il se plonge dans les Védas, la Bhagavad-Gîtâ, le Coran et dans d’autres ouvrages traditionnels issus de la bibliothèque paternelle.La contemplation de trois grandes statues bouddhiques japonaises du Museum für Völkerkunde (Musée Ethnographique) de Bâle ou la rencontre d’un vieux marabout africain, qui lui expose sa perception de l’unité essentielle des Religions, le marquent profondément.

   1920 Mort de son père. Il suit sa mère à Mulhouse, ville redevenue française après la guerre; il y demeurera jusqu'en 1928.1921 Il devient catholique (on lui donne les prénoms de François et de Joseph) ; il le restera jusqu'en 1932, date de son rattachement à l'Islam.

   1922 Forte influence de l'Hindouisme: il s’imprègne de la Bhagavad-Gîtâ.1923 Il doit subvenir aux besoins de sa famille, arrête ses études et devient dessinateur sur textile. Première visite de Paris. Son frère entre au séminaire: il deviendra moine trappiste, en 1926, à l’Abbaye Notre-Dame de Scourmont, en Belgique, sous le nom de Père Gall.

1924 Il découvre Orient et Occident de René Guénon, puis l'Introduction à l'étude des doctrines hindoues et l'Homme et son devenir selon le Vedânta.

   La lecture de La crise du monde moderne, en 1927, ne fera que renforcer son hostilité au monde moderne. 1928 Dix-huit mois de service militaire à Besançon. Abondante correspondance avec son amie d’enfance Lucy von Dechend.

   1930 Installation à Paris. Il travaille à nouveau comme dessinateur sur textile. Il résidera  principalement à Paris jusqu’en 1939 hormis pendant une brève période où il séjournera à Amiens puis à Mulhouse. Visite marquante à l’Exposition Universelle à Vincennes (où est présentée une exceptionnelle réplique grandeur nature des Temples d’Angkor)

   1931 Début de sa correspondance avec René Guénon (juin).1932 Premier voyage à Mostaganem en Algérie via Marseille (novembre). Entrée en Islam.1933 Initiation soufie par le Cheikh al-'Alawî (janvier). Il reçoit le nom traditionnel de Aïssâ Nûr-ed-Din, Jésus, Lumière de la tradition. Publication d'un premier article dans Le Voile d'Isis (qui deviendra les Etudes Traditionnelles): L'aspect ternaire de la Tradition monothéiste(juin).

Source

http://www.frithjof-schuon.com/biogr.htm

http://www.frithjof-schuon.com/bib2.htm

http://www.frithjof-schuon.com/biog-reduit.htm

http://jm.saliege.com/schuonbio.htm

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)