• Nombre de visites :
  • 5177
  • 17/9/2007
  • Date :

Algérie (2)

algérie

 

L'Avènement de l'Islam

 

647: Arrivée des Arabes: Incursion d'Oqba ibn-Nafa

776  à 909: La dynastie Rostomide

908   à 972: La dynastie Fatimide

972  à 1148: Les Zirides

1007 à 1152: Les Hammadites

1052 à 1147: Les Almoravides

1121  à 1235: Les Almohades

1235 à 1556: La dynastie des Zianides

 

 L’autorité  Ottomane

 

1518:  Pour lutter contre la menace d'occupation espagnole, Alger fût placée sous la protection du sultan ottoman d'Istanbul   par  Barberousse.

1534 -1587: Règne des Beylerbeys (23 Beylerbeys se succédèrent au pouvoir)

1587-1659: Règne des Pachas (40 pachas environ se succédèrent au pouvoir)

1659-1671: Règne des Aghas  (4 aghas se succédèrent au pouvoir)

1671-1710:  Autorité des Deys-pachas (11 deys se succédèrent)

Alger résiste aux offensives anglaises et françaises (1678, 1680, 1682,1688)

1710 -1830  :Autorité du Dey (18 se succédèrent, le dernier étant le dey Hocine)    

 

Après l’indépendance

 

   L’Algérie est donc devenue indépendante à l’issue d’une guerre longue et coûteuse  contre la présence coloniale. Une présence qui dura 132 ans, et qui prit fin officiellement le 5 juillet 1962.

Cette indépendance a été acquise politiquement à la faveur du référendum d’autodétermination prévu par les accords d’Évian, et par le biais duquel les Algériens se prononcèrent massivement pour l’indépendance de l’Algérie.

   Après plusieurs années de gestion autocratique des affaires de l’État, l’Algérie se lance à partir de l’année 1988, dans une expérience inédite de démocratisation. Cependant, cette ouverture s’accompagne de l’entrée des islamistes dans le champ politique, ce qui provoqua l’intervention de l’armée, qui dut interrompre le processus électoral de l’année 1992 marqué par un très fort taux d’abstention. Cette évolution entraîna l’Algérie dans une vague de violence et de terrorisme qui aura duré une décennie. Plus récemment, une coalition formée de trois partis (FLN, RND, MSP) soutient le programme présidentiel. Le président en exercice est Abdelaziz Bouteflika.

 Note

1-Le nom de l’Algérie en arabe est Al-Djazâ'ir, c’est-à-dire «les îles» par allusion aux quelques îlots que Barberousse (corsaire turc qui fonda Alger) rattacha à la ville d’Alger en 1517. Le nom français d'Algérie a été donné en 1839 par Antoine Scheider, ministre de la Guerre, au ''pays occupé par les Français dans le nord de l'Afrique''.

Sources

http://www.imarabe.org/portail/mondearabe/pays/docs/algerie.html#pan

http://www.iue.it/http://rebellyon.info/

http://www.dziria.com/menu.html

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)