Articles liés
  • Nombre de visites :
  • 3024
  • 17/9/2007
  • Date :

Sourate Al-An’ãm

 

sourate al-an’âm

Nom

Cette sourate tire son nom des versets 136, 138 et 139 dans lesquels une série de croyances superstitieuses des Arabes idolâtres concernant le caractère licite ou illicite de certains animaux ont été réfutés.

Période de Révélation

   Selon une tradition d’Ibn `Abbâs, toute la sourate fut révélée en une seule fois à la Mecque. Asmâ’, fille de Yazîd, un cousin germain de Mu`adh Ibn Jabal, à dit, Lors de la révélation de cette sourate, le Saint Prophète était sur une chamelle et je tenais ses rennes. Le chameau a commencé à sentir le poids au point que l’on aurait dit que ses os allaient se briser. Nous apprenons aussi d’autres traditions que le Saint Prophète avait dicté la sourate entière la nuit même de sa révélation.

Le sujet de la sourate montre clairement qu’elle fut probablement révélée pendant la dernière année de vie du Saint Prophète à la Mecque. La tradition d’Asmâ’, la fille de Yazîd, confirme aussi ce fait.

   Comme elle faisat partie des Ansâr et avait embrassé l’Islam après la migration du Saint Prophète à Yathrib [1], sa visite au Saint Prophète à la Mecque eut probablement lieu pendant la dernière année de sa vie là-bas. Car auparavant, ses relations avec ces gens n’étaient pas si intimes pour qu’une femme de Yathrib vienne lui rendre visite à la Mecque.

Sujet

Telles étaient les conditions lors de la révélation de cette sourate. Les principaux sujets traités dans ce propos peuvent être divisés en sept parties:

1.Réfutation de l’associationnisme (shirk) et invitation au credo du tawhîd [2].

2.Enonciation de la doctrine de La vie après la mort et réfutation de la notion erronée selon laquelle il n’y avait rien au-delà de cette vie ici-bas.

3.Réfutation des superstitions répandues.

4.Énonciation des principes moraux fondamentaux pour l’établissement de la Société Islamique.

5.Réponses aux objections dressées contre la personne du Saint Prophète et sa mission.

6.Confort et encouragements au Saint Prophète et à ses disciples, qui étaient à ce moment là dans un état d’inquiétude et de découragement suite à l’échec apparent de la mission.

7.Remontrance, avertissements et menaces aux incrédules et adversaires pour les faire renoncer à leur indifférence et à leur arrogance.

Il convient, cependant, de noter que ces différents sujets n’ont pas été traités les uns après les autres, dans des sections séparées, mais plutôt dans un discours continu où ces différents sujets viennent s’imbriquer en cours de discussion à maintes reprises de manières différentes et nouvelles.

Sujet : Credo islamique

   Cette sourate traite principalement des différents aspects des principaux articles de la foi islamique: le Tawhîd (i.e. le monothéisme), la Vie après la mort, la mission prophétique et leur application pratique à la vie humaine.

   En même temps, elle réfute les fausses croyances des opposants et répond à leurs objections, les avertit et les admoneste et redonne du courage au Saint Prophète et à ses disciples, qui souffraient alors de la persécution. Bien sûr, ces thèmes n’ont pas été traités dans des sections séparées, mais ont été harmonisés d’une excellente façon.

Notes :

1. Yathrib est le nom antéislamique de Médine.

2. Dans la terminologie islamique, le tawhîd désigne le Monothéisme.

Sheikh Abu al-A’lã Al-Mawdûdi

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)