• Nombre de visites :
  • 706
  • 17/9/2007
  • Date :

les manifestations anti-occupation dans la ville sainte de Nadjaf

les manifestations anti-occupation  dans la ville sainte de Nadjaf

 

 

Des dizaines de milliers d’Irakiens ont commencé les manifestations anti-occupation  dans la ville sainte de Nadjaf.

Ces manifestations ont eu lieu à l’appel du dignitaire religieux irakien, Moqtada Sadr, au 4ème anniversaire de l’occupation militaire de l’Irak. Les manifestations ont commencé devant la mosquée de Koufa.

Les manifestants se sont rassemblés dans la matinée à Koufa avant de se rendre dans la ville sainte proche de Najaf au sud de Bagdad et ont scandé des slogans Non, non non à l'Amérique. Oui, oui à la liberté. Non, non à la dictature, Nous mourrons mais n'abandonnerons pas.

Des drapeaux américains ont également été brûlés alors que de nombreuses banderoles portaient des slogans hostiles aux Etats-Unis et au président américain Georges W. Bush comme A bas Bush, A bas l'Amérique.

Des images de la télévision publique irakiennes montraient une marée humaine surmontée de milliers de drapeaux irakiens.Pendant la manifestation, les organisateurs ont distribué un tract sur lequel était écrit: Ces quatre années d'occupation ne nous ont rien apporté si ce n'est l'humiliation et des souffrances quotidiennes.

Nous demandons aux peuples américain et d'Europe, qui sont des peuples qui aiment la paix et la liberté, de pousser leur gouvernement à arrêter la torture et à faire cesser les massacres, conclut le communiqué.

 Après quatre ans d'occupation, l'Irak n'a que du sang versé, mais pas de services publics, pas d'eau, a ajouté un député, Nasser al-Roubaie.

Des religieux sunnites, ont été invités par les chiites à se joindre à la manifestation et se trouvaient aux premiers rangs du rassemblement.

Cette manifestation est un message d'amitié demandant à tous les Irakiens de s'unir sur un thème, le départ des occupants. Il nous faut être unis pour libérer notre terre du nord au sud, a affirmé depuis Bassorah, un des leaders du Parti Islamique irakien, principale formation sunnite du pays, Abdoul Kadir al-Dayem.

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)