• Nombre de visites :
  • 723
  • 17/9/2007
  • Date :

En Irak, un tiers de la population a besoin d'une aide humanitaire d'urgence

30/07/2007

En Irak, un tiers de la population a besoin d'une aide humanitaire d'urgence

 

Derrière les violences en Irak se cache une grave crise humanitaire. C'est le bilan dressé, lundi 30 juillet, par plusieurs ONG internationales et irakiennes, dans un rapport rendu public à Amman, en Jordanie.

Près de 300 ONG, dont Oxfam, qui présente cette enquête, notent que la situation est pire dans certains cas qu'avant l'invasion américaine de 2003 et que la crise risque de déstabiliser encore plus l'Irak. Le texte appelle la communauté internationale à relever le défi humanitaire pour huit millions de personnes [qui] ont un besoin urgent d'aide.

Ce chiffre comprend quatre millions [de gens] qui ne sont pas nourris régulièrement et ont besoin de différentes sortes d'aides humanitaires, ainsi que plus de deux millions de déplacés dans le pays et plus de deux millions de réfugiés, précise le rapport de 45 pages.

 

43 % D'IRAKIENS DANS LA PAUVRETÉ ABSOLUE

Il souligne que les Irakiens souffrent de plus en plus d'un manque de nourriture, d'abris, d'eau, de sanitaire, de soins médicaux, d'éducation et de travail. 15 % des Irakiens ne peuvent manger à leur faim et 70 % ne bénéficient pas des ressources nécessaires en eau (contre 50 % en 2003).

Selon le document, 43 % des Irakiens souffrent de pauvreté absolue. Les enfants sont les plus atteints par ce déclin du niveau de vie et le niveau de malnutrition chez les enfants est passé de 19 % avant l'invasion dirigée par les Etats-Unis en 2003 à 28 % aujourd'hui, dit le document.

Oxfam a établi ce rapport en coordination avec NCCI (NGO Coordination Committee in Iraq) un groupe de 80 ONG internationales et 200 ONG irakiennes formé au lendemain de la guerre de 2003.Si les besoins essentiels sont négligés, cela déstabilisera encore plus le pays, avertit le rapport.

 

Source : "+KWord()+"") } function fillQsParams() { var query = window.location.search.substring(1); var parms = query.split('&'); for (var i=0; i 0) { var key = parms[i].substring(0,pos); var val = parms[i].substring(pos+1); qsParm[key] = val; } } } function KWord() { if(qsParm['KEYWORD']!=undefined) { t = ''; t = t.replace(/\+/gi," "); t = t.replace(' ',''); t = t.replace('%20',''); return t; } }

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)