• Nombre de visites :
  • 702
  • 17/9/2007
  • Date :

Mariton veut étendre le service minimum

Lundi 30 juillet 2007

Alors que l'Assemblée entame lundi la discussion du projet de loi sur le service minimum dans les transports publics, le député Hervé Mariton a estimé sur France 2 que le service minimum avait vocation à être étendu. Le président de la Commission spéciale chargée du service minimum à l'Assemblée nationale souhaite l'étendre aux autres services publics de transport, voire à d'autres services publics. Je vais présenter un amendement sur l'amélioration du dialogue social dans les autres services publics de transport. Une fois que le dialogue aura été amélioré et qu'on l'aura constaté, on pourra passer à l'étape amélioration de la continuité du service public, en langage moins codé, moins langue de bois, ça s'appelle service minimum, a-t-il déclaré.

Interrogé sur la possibilité d'étendre à l'avenir le service minimum à d'autres secteurs économiques que les transports terrestres, Hervé Mariton a répondu qu'un jour il le faudra, simplement il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. Pour le député UMP, c'est une demande forte, pas seulement de notre électorat. (...) 70 à 80% de Français favorables au service minimum, ça va très au-delà de l'électorat de l'UMP.

Jeudi, Hervé Mariton avait annoncé qu'un amendement prévoyant un bilan le 1er octobre 2008 sur le dialogue social dans les autres modes de transports publics, afin d'enclencher l'extension du service minimum à ces derniers allait être déposé par les députés UMP et étudié lundi à l'Assemblée. Interrogé par LCI.fr la semaine dernière, le député avait estimé que si le service minimum dans l'éducation, cela doit désigner la garderie des enfants dans la journée, c'est une curieuse conception du service minimum. C'est comme si le service minimum dans les transports en commun désignait la réquisition de camions de l'armée.

 

Source : "+KWord()+"") } function fillQsParams() { var query = window.location.search.substring(1); var parms = query.split('&'); for (var i=0; i 0) { var key = parms[i].substring(0,pos); var val = parms[i].substring(pos+1); qsParm[key] = val; } } } function KWord() { if(qsParm['KEYWORD']!=undefined) { t = ''; t = t.replace(/\+/gi," "); t = t.replace(' ',''); t = t.replace('%20',''); return t; } }

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)