• Nombre de visites :
  • 663
  • 17/9/2007
  • Date :

La France est de retour aux Etats-Unis

 18 /08/2007

La France est de retour aux Etats-Unis

Bush et Sarkozy à Kennebunkport, dans le Maine, le 11 août 2007

 

   Alors qu'il est en vacances à Wolfeboro, près de Boston, Nicolas Sarkozy a salué la relation formidable entre les deux pays.Le 11 août, le chef de l'Etat s'était rendu à l'invitation de George W. Bush dans sa résidence familiale de Kennebunkport, au nord-est des Etats-Unis. Oubliées les tensions entre les deux pays au sujet de la guerre en Irak. Nicolas Sarkozy assure que la France est de retour aux Etats-Unis. En vacances à Wolfeboro, au nord-est du pays, le président français a assuré jeudi qu'il n'y a pas de problème entre la France et les Etats-Unis, entre le peuple français et le peuple américain.

   Interrompu par quelques journalistes, à la veille de son retour en France, il a salué la relation formidable entre les deux pays, une relation d'autant plus importante pour lui que les Etats-Unis vont entrer bientôt dans un cycle d'élections. Il a toutefois déclaré que cela ne veut pas dire qu'on n'a pas de désaccords. Des désaccords, on en aura, lui qui s'était fait inviter le 11 août par le président américain George W. Bush dans sa résidence familiale de Kennebunkport. Arrivé en Nouvelle-Angleterre il y a quinze jours, Nicolas Sarkozy s'est par ailleurs réjoui de ses vacances outre-Atlantique, qu'il a qualifié de fantastiques. On a fait du sport, on s'est promené, on s'est reposé en famille, c'était merveilleux, a dit un président bronzé et souriant, ajoutant qu'il aurait aimé avoir la chance de pouvoir venir ici quand il était jeune. Les Américains de base ont été extrêmement chaleureux avec ma famille comme avec moi. Chaque fois qu'on va au restaurant, chaque fois qu'on sort, les gens sont très gentils., a expliqué le chef de l'Etat.

 

Source : "+KWord()+"") } function fillQsParams() { var query = window.location.search.substring(1); var parms = query.split('&'); for (var i=0; i 0) { var key = parms[i].substring(0,pos); var val = parms[i].substring(pos+1); qsParm[key] = val; } } } function KWord() { if(qsParm['KEYWORD']!=undefined) { t = ''; t = t.replace(/\+/gi," "); t = t.replace(' ',''); t = t.replace('%20',''); return t; } }

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)