• Nombre de visites :
  • 515
  • 17/9/2007
  • Date :

Les marins britanniques ont quitté l’Iran

Les marins britanniques ont quitté l’Iran

 

 

 Les 15 marins britanniques ont quitté l'aéroport de Téhéran à bord d'un vol de British Airways pour Londres, en remerciant en langue persane pour exprimer leur sentiment.

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a annoncé mercredi la libération gracieuse des 15 militaires britanniques, qualifiant ce geste de cadeau pour le peuple britannique.

Les quinze marins britanniques libérés par l'Iran sont arrivés jeudi matin à l'aéroport de Mehrabad à Téhéran, d'où ils ont pris un vol de la compagnie British Airways pour Londres.

Mercredi, lors d'une conférence de presse, le président Ahmadinejad avait annoncé cette libération.

Dans sa première conférence de presse à l'occasion de la nouvelle année persane, le président iranien a profité de cette dernière pour annoncer la libération des 15 Marins britanniques arrêtés le 23 mars dernier après être entrés illégalement dans les eaux territoriales iraniennes.

La libération des 15 Marins est un geste permettant de démontrer la bonne volonté et la cordialité des musulmans a déclaré Mahmoud Ahmadinejad, après avoir spécifié que les soldats seraient libérés à la fin de sa conférence de presse de mercredi.

Devant la presse, le président Ahmadinejad avait présenté cette grâce, qualifiée de geste humanitaire, comme un cadeau adressé au peuple

Britannique à l'occasion de la naissance du prophète Mahomet et des fêtes de Pâques.

L'Iran puissant a pardonné les militaires britanniques bien qu'il aurait eu le droit de les juger, a déclaré le président.

Je conseille à Tony Blair de rendre la justice et de favoriser la paix et l'éthique et de servir le peuple britannique au mieux de ces intêrets au lieu de chercher à faire proliférer les armes nucléaires, a t'il ajouté.

Après la nouvelle de leur libération, les 15 soldats britanniques ont exprimé leur gratitude au président, au gouvernement et à la nation iranienne pour leur liberté.

 Tous les soldats britanniques arrêtés avaient admis avoir violé les eaux territorialesde l'Iran et ont présenté des excuses à la nation iranienne. 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)