• Nombre de visites :
  • 525
  • 17/9/2007
  • Date :

Manouchehr Mottaki plaide pour une alliance de sécurité dans la région.

Manouchehr Mottaki plaide pour une alliance de sécurité dans la région.

 

Le ministre iranien des Affaires étrangères ,Manouchehr Mottaki, a déclaré à Stockholm lundi que l'Iran préconise la formation d’une alliance de sécurité avec les états de la région pour préserver la paix et la sécurité régionale. Le chef de la diplomatie iranienne a tenu ces propos lors d'une réunion avec un certain nombre de responsables, d'experts, d'universitaires, d'ambassadeurs et de diplomates présents en Suède à l'université de Stockholm.

La République islamique a toujours fait bon accueil à une coopération constructive entre pays et exprimé son désir de mettre en place un contrat collectif à cet égard, a t’il ajouté.

L’élargissement d’une étroite collaboration des états littoraux du golfe Persique comprenant l'Iran, l'Irak et les six Etats membres du Conseil de Coopération du golfe Persique (CCGP) est la seule voie pour préserver la stabilité et pour établir la sécurité dans la région.

Manouchehr Mottaki a indiqué qu'à la lumière des décennies, la République Islamique d’Iran considère cette initiative de plan de sécurité collective comme le projet de sécurité le plus efficace et le plus compétent pour le golfe Persique. Evoquant le désarmement nucléaire et son rôle pour améliorer la paix et la sécurité internationale, il a ajouté que l'Iran croit aux relations multilatérales, en particulier dans le cadre des Nations Unies et sans aucune discrimination.

A la fin de la guerre froide et de la concurrence militaire entre les deux superpuissances dans le début des années 90, la communauté internationale a concrétisé l’occasion qui lui était alors offerte de remplacer l'unilatéralisme ambiant par un multilatéralisme et une coopération internationale.

La communauté internationale a réussi à signer des traités internationaux et la convention interdisant les armes chimiques qui a symbolisé une réalisation importante de cette période de l’après la guerre froide » a poursuivi le chef de la diplomatie iranienne.

L'Iran a été l'un de précurseurs parmi les principaux négociateurs sur les conventions sur le désarmement et le TNP » a-t-il précisé. 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)