• Nombre de visites :
  • 943
  • 17/9/2007
  • Date :

L'examen du programme nucléaire ne relève pas la juridiction du conseil de sécurité des Nations Unies.

L'examen du programme nucléaire ne relève pas la juridiction du conseil de sécurité des Nations Unies.

 

L'ambassadeur iranien en Indonésie, Behrouz Kamalvandi a déclaré mardi que l'examen du programme nucléaire iranien ne relève pas la juridiction du Conseil de sécurité des Nations Unies. Behrouz Kamalvandi a tenu ces propos dans un discours à la Conférence sur le programme nucléaire de la République islamique d'Iran dans une université indonésienne.

L’avènement de la révolution islamique d'Iran va à l’encontre des intérêts des grandes puissances, en particulier des Etats-Unis, et c’est uniquement pour cette raison que des confrontations politiques, économiques, culturelles et militaires avec ce pays ont commencé,a affirmé Behrouz Kamalvandi.

Evoquant les principes iraniens sont conformes au programme nucléaire, il a déclaré que selon les règlements de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), le Traité de non-prolifération (TNP), aucun corps ou pays n'est autorisé à élever des obstacles afin de compromettre le programme nucléaire iranien à des fins pacifiques.

L'ambassadeur a relevé les contradictions de la résolution 1747 du conseil de sécurité des Nations Unis et a souligné que le directeur général de l'AIEA, Mohamed El-baradei a récemment admis que le programme nucléaire de l'Iran progresse en toute transparence. 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)