• Nombre de visites :
  • 605
  • 17/9/2007
  • Date :

Sept policies et cinq terroristes ont été tués dans l’ouest de l’Iran.

Sept policies et cinq terroristes ont été tués dans l’ouest de l’Iran.

 

Sept polices et cinq terroristes ont été tués  dans une ville située à l'ouest de l’Iran.Des affrontements ont eu lieu alors qu’un groupe d'hommes armés avaient tendu une embuscade pour des policis dans une zone montagneuse située à 15 kilomètres de la ville de Salmas, dans la province de l'Azerbaidjan Occidental, dans la frontière de la Turquie.

Un autre terroriste aurait été fait prisonnier, alors que les forces de sécurité effectuaient une opération de nettoyage dans cette zone où des contrebandiers ont l’habitude de se réfugier.

A l’heure actuelle les forces de police iranienne ont affirmé qu’elles ne disposent d’aucun renseignement concernant l’identité des terroristes et s’ils sont ou pas soutenus par des opposants de la révolution iranienne ou bien encore s’ils sont soutenus par des puissances étrangères dans allusion apparente aux miliciens du groupe terroriste adverse MEK basé en Irak.

Les Moudjaïdin du Peuple, le MEK et ses alliés ont été catalogués comme l'organisation terroriste en 1997 par le Département d'État américain. Le groupe a été fondé en Iran durant les années 60 et est basé aujourd’hui en Irak depuis le début des années 80, s'alliant avec le pouvoir sanguinaire de Bagdad pendant la guerre imposée à l’Iran par l’Irak entre les années 1980 et 1988.

L'Iran avait annoncé à l'époque que près de 50 terroristes avaient été tués en février dernier dans des affrontements avec les forces armées iraniennes. L'Iran a annoncé en mars l'arrestation de 207 contre-révolutionnaires en un an dans cette région.

Le gouvernement iranien accuse régulièrement les Etats-Unis et la Grande-Bretagne d'aider les groupes armées appartenant aux minorités religieuses et ethniques concentrées dans les provinces frontalières de l'Iran. L'Iran a annoncé cette semaine le démantèlement d'un vaste réseau d'espionnage, lié aux forces américains et britanniques en Irak, qui cherche à recueillir des informations secrètes et créer des troubles ethniques et religieux dans les régions frontalières. 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)