• Nombre de visites :
  • 414
  • 17/9/2007
  • Date :

Le guide suprême: « c’est la capacité scientifique des nations qui doit déterminer leur statut sur la scène internationale. »

Le guide suprême: « c’est la capacité scientifique des nations qui doit déterminer leur statut sur la scène internationale. »

 

C’est à l’occasion d’une visite à l’Institut de Recherches Rouyan et de l’exposition des acquis du Djihad universitaire, ce lundi, 16 juillet, que le Guide suprême de la Révolution Islamique a rappelé que le statut des pays du monde devait être fonction, sur la scène internationale, de leurs capacités scientifiques.

Après cette visite, l’honorable ayatollah-ol-Ozma Khameneï a rappelé, devant les responsables, savants et chercheurs de cet institut, que sa visite était un acte symbolique, une façon de rendre hommage au grand mouvement scientifique, survenu, en Iran, et à tous les chercheurs et savants iraniens.

L’Institut iranien Rouyan compte parmi les grands centres scientifiques, performants et actifs, qui ont enregistré, jusqu’à aujourd’hui, de précieux acquis. Déjà, des accomplissements remarquables, dans le domaine de la transformation des cellules souches en cellules embryonnaires, le traitement des carences osseuses et des articulations, le clonage de cellules souches, conduisant à la naissance d’une brebis clonée, appelée « Rouyana », ainsi que la production de lait contenant des protéines nécessaires à l’homme, comptent parmi les projets qui ont été ou bien finalisés ou bien qui sont sur le point d’aboutir.

Le Guide suprême de la Révolution islamique a, également, visité le département de traitement de cet institut, dont les équipements et les spécialistes répondent aux critères et standards mondiaux et qui peuvent rivaliser avec les meilleurs centres médicaux du monde.

 

 

L’Institut Rouyan ne reflète qu’une partie des progrès scientifiques et des acquis des scientifiques iraniens. L’accès des jeunes iraniens à la technologie de l’enrichissement d’uranium et au combustible nucléaire compte parmi les autres accomplissements de l’Iran. Lors de sa visite, l’ayatollah Khameneï a, également, souligné que la science et la recherche étaient les clés définitives du progrès d’un pays pour qu’il arrive au bonheur et au bien être.

Et conscients de ce que le pouvoir scientifique d’un pays assurait aussi sa suprématie, sur la scène mondiale, dans tous les domaines, les puissances arrogantes s’efforcent de monopoliser la science et la technologie, pour empêcher les autres pays de parvenir au progrès et au développement. C’est, d’ailleurs, la politique, que poursuivent les Etats-Unis, et qui a divisé le monde en colonisateurs et colonisés, autrement dit, pays développés et sous-développés.

En tout état de cause, les nations qui aspirent à la liberté et à l’indépendance, doivent déployer des efforts pour accéder au sommet du progrès scientifique, démarche, qui leur permettra de changer l’Ordre injuste qui règne sur le monde d’aujourd’hui. C’est ce que le peuple iranien a déjà fait montrant donc la voie à suivre. 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)