• Nombre de visites :
  • 2737
  • 17/9/2007
  • Date :

Maison Blanche et les activités nucléaires de l’Iran

06/08/2007

Maison Blanche et les activités nucléaires de l’Iran

 

   L'Iran a annoncé avoir réussi à enrichir de l'uranium et accélérer son programme nucléaire pour produire du combustible pour ses futures centrales nucléaires , défiant le Conseil de sécurité de l'Onu.Le 9 avril, nous avons réussi à enrichir de l'uranium à 3,5%, a déclaré le chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA). Cela pave la voie (...) à l'enrichissement au niveau industriel et nous tenterons de créer, d'ici à la fin de l'année, un ensemble de 3.000 centrifugeuses, a-t-il ajouté devant le président Mahmoud Ahmadinejad et un parterre de responsables politiques et militaires. L'usine d'enrichissement de Natanz peut contenir 50.000 centrifugeuses.

 

Avec succès

   Je demande à tous les responsables nucléaires d'accélérer leur travail pour produire du combustible pour les (futures) centrales nucléaires, a déclaré pour sa part Mahmoud Ahmadinejad. Il a ajouté que la maîtrise de la technologie nucléaire était une volonté nationale et a conseillé aux autres pays de reconnaître et respecter le droit de l'Iran. Il a répété que le programme nucléaire iranien était purement pacifique et que l'Iran ne cherchait pas à acquérir l'arme atomique. Le président iranien a déclaré un peu plus tôt que l'Iran allait rejoindre prochainement le club des pays qui ont la technologie nucléaire.

   L'ex-président iranien et actuel président du Conseil de discernement Akbar Rafsandjani, cité par l'agence koweïtienne Kuna, a annoncé que l'Iran avait fait fonctionner avec succès une unité de 164 centrifugeuses d'enrichissement d'uranium.

      La Maison Blanche a estimé  que l'Iran allait dans la mauvaise direction. Selon son porte-parole, cette annonce ne fait que renforcer les inquiétudes de la communauté internationale sur les activités nucléaires de ce pays et l'isoler encore davantage du reste du monde. Dans de récentes éditions, le magazine New Yorker et le quotidien Washington Post écrivaient que l'administration américaine planchait sur les possibilités militaires contre l'Iran, envisageant des bombardements plus ou moins étendus, et éventuellement l'emploi d'armes nucléaires, pour percer les structures protégeant les sites iraniens.Le président Bush a qualifié de pure spéculation ces informations. Des responsables américains et européens ont évoqué des sanctions graduelles contre l'Iran pour l'amener à suspendre ses activités d'enrichissement.

 

Source: "+KWord()+"") } function fillQsParams() { var query = window.location.search.substring(1); var parms = query.split('&'); for (var i=0; i 0) { var key = parms[i].substring(0,pos); var val = parms[i].substring(pos+1); qsParm[key] = val; } } } function KWord() { if(qsParm['KEYWORD']!=undefined) { t = ''; t = t.replace(/\+/gi," "); t = t.replace(' ',''); t = t.replace('%20',''); return t; } }

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)