• Nombre de visites :
  • 2585
  • 17/9/2007
  • Date :

Hosseini souhaite la poursuite de la tendance actuelle concernant les entretiens sur le dossier nucléaire de l'Iran.

 

 

Hosseini souhaite la poursuite de la tendance actuelle concernant les entretiens sur le dossier nucléaire de l'Iran.

 

   Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Mohammad-Ali Hosseini a émis l'espoir dimanche que la tendance actuelle qui se dessine dans les entretiens portant sur le règlement des questions restantes sur le programme nucléaire à des fins pacifiques de l’Iran se poursuivrait.Répondant aux questions des journalistes, il a évoqué des réunions qui se sont tenues entre le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale de l'Iran (CSSNI), Ali Larijani, et le directeur de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA), Mohamed El-Baradeï et le haut représentant de l'Union européenne pour la politique étrangère et de sécurité commune, Javier Solana, et a invité toutes les autres parties à ne pas créer des obstacles.

   Répondant à une question sur l’impact que pourrait avoir un nouveau rapport du Conseil de sécurité de l'ONU sur la coopération entre l’Iran et l’AIEA, il a affirmé qu’un tel rapport ne pourrait que très certainement affecter la coopération bilatérale qui s’est mis en place. Interrogé sur le prochain entretien Larijani-Solana, Mohammad Ali Hosseini a déclaré que la date des entretiens n'avait pas encore été fixée.

   Il n'y a pas eu de ralentissement, d'arrêt ou de repli. Nos activités se poursuivent sur les mêmes bases que celles établies au début de notre programme nucléaire pacifique, a déclaré également devant les journalistes le porte-parole du ministère des Affaires étrangères démentant ainsi les spéculations sur le fait que les menaces de sanction du Conseil de sécurité de l'ONU auraient poussé l'Iran à ralentir son programme d'enrichissement de l'uranium.

   Il a également accusé les Etats-Unis de tenter de faire échouer les discussions avec l'Agence internationale de l'énergie atomique. Téhéran et l'AIEA avaient trouvé un accord la semaine dernière sur un calendrier pour que l'Iran réponde aux dernières questions sur son programme nucléaire. Nous n'attendons rien des Etats-Unis. Le cours des discussions entre l'Iran et l'AIEA est positif (...) et les autres pays l’ont reconnu, a ajouté M. Hosseini. Il a également annoncé que les ministres des Affaires étrangères des Etats Membres du Mouvement des Non-alignés auront une réunion les 3 et 4 septembre sur « des droits de l'homme et la diversité culturelle » à Téhéran.

Source: "+KWord()+"") } function fillQsParams() { var query = window.location.search.substring(1); var parms = query.split('&'); for (var i=0; i 0) { var key = parms[i].substring(0,pos); var val = parms[i].substring(pos+1); qsParm[key] = val; } } } function KWord() { if(qsParm['KEYWORD']!=undefined) { t = ''; t = t.replace(/\+/gi," "); t = t.replace(' ',''); t = t.replace('%20',''); return t; } }

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)