• Nombre de visites :
  • 2038
  • 10/8/2007
  • Date :

Un Conseil national de sécurité pour mieux gérer les menaces.

  

Bauer
Le criminologue Alain Bauer milite pour la création d'un organe unique d'analyse, de débat et de réflexion en matière de sécurité et de défense.Placé auprès du chef de l'Etat, il permettrait de mieux gérer les menaces actuelles et anticiper celles de demain.
 

   Le candidat Sarkozy appelait en avril dernier à "la création d'un Conseil national de sécurité qui deviendra l'organe unique d'analyse, de débat et de réflexion en matière de sécurité et de défense, en période normale comme en période de crise". L'été dernier, le criminologue Alain Bauer était chargé de plancher sur "le rapprochement" des institutions publiques de défense et de sécurité (IHEDN, INHES)

   Il publie, ce lundi, dans la Revue Défense Nationale, une tribune, avec l'ancien Premier ministre Michel Rocard dans laquelle il explique quelles raisons poussent à la création d'un tel Conseil : Depuis la fin de la guerre froide, terrorisme et crime organisé ont connu une mutation, une mondialisation, des hybridations telles qu'ils débordent largement du cadre étriqué, statique et rétrospectif où ils s'étudiaient jadis. (...). Face à ces phénomènes, nous sommes submergés par les spécialistes des thérapeutiques. Homéopathie pour les uns, chimie pour d'autres (...) mais contre quoi ? Pas de solution viable.

   Alain Bauer dresse les contours de ce à quoi pourrait ressembler cet "organe d'analyse et de conseil" qui serait placé auprès de la présidence de la République, comme aux  Etats-Unis mais aussi en Russie ou en Allemagne (au côté du chancelier.)

Source: www.Lci.fr

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)