• Nombre de visites :
  • 1795
  • 10/8/2007
  • Date :

Nouvelle nuit sur le trottoir pour les mal-logés.

 

mal-logés

  

Pour la troisième nuit consécutive, des dizaines de mal-logés, en majorité des femmes africaines avec leurs enfants, ont campé entre samedi et dimanche sur de grandes bâches installées sur le trottoir gauche de la rue de la Banque, dans le IIe arrondissement de Paris.
 

    Dimanche peu après 9h, une vingtaine de femmes et d'enfants, emmitouflés  dans des couvertures, se trouvaient sur le campement improvisé installé au pied  du "ministère de la crise du logement", un immeuble haussmannien squatté depuis  le début de l'année par Droit au Logement et des familles, ainsi que par les  associations Macaq (artistes précaires) et Jeudi Noir. Un grand calicot jaune, tendu au-dessus des couchages de fortune, demande "pour les précaires du logement, 100.000 logements tout de suite, 1 million très  vite".

    Une cinquantaine de personnes avaient déjà passé la nuit de vendredi à  samedi au même endroit, ainsi que la nuit de jeudi à vendredi. Cette nuit-là, une centaine de tentes avaient été plantées au milieu de la rue et avaient été  délogées avant l'aube par les forces de l'ordre.

Source: www.Lci.fr

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)