• Nombre de visites :
  • 3171
  • 12/5/2008
  • Date :

Le conseil d’un ami

gloire à dieu

   Deux hommes se connaissent et s’étaient pris en amitié l’un pour l’autre. L’un était monothéiste et pauvre, l’autre était riche et mécréant.

Le riche se vantait toujours de sa richesse et disait à son ami:"Ma richesse, mes biens et ma famille [mon clan], sont bien plus que tes biens et ta famille! "

   A chaque fois qu’il entrait dans ses deux grands jardins, qui étaient des plus fertiles, il annonçait: "Je ne pense pas que toute cette richesse et tous ces bienfaits puissent un jour périr. Et  je ne  pense pas que  l’Heure [de la Rétribution] viendra..." . Son compagnon essayait de le conseiller et lui dit [un jour], tout en conversant:

 أَكَفَرْتَ بِالَّذِي خَلَقَكَ مِن تُرَابٍ ثُمَّ مِن نُطْفَةٍ ثُمَّ سَوَّاكَ رَجُلاً.

"Serais-tu mécréant envers Celui qui t’a créé de poussière, puis de sperme, puis façonné homme? "

[Sourate La Caverne - 37]

   Quant à moi, C’est Dieu qui est mon Seigneur, et je n’associe personne à mon Seigneur! Pourquoi en entrant dans ton jardin, ne dis-tu pas: "Telle est la Volonté [et la Grâce] de Dieu! Il n’y a de puissance que par Dieu! "

   Alors il ne verra aucun désastre l’attaquer, excepté la mort [qui survient pour tous les hommes]. "  L’Imâm Sâdegh a dit:" Je m’étonne des hommes qui désirent des biens matériels, et qui ne répètent pas souvent: " Telle est la Volonté [et la Grâce] de Dieu! Il n’y a de puissance que par Dieu! "...! Car après cette phrase, Dieu a ajouté [de la bouche de l’homme croyant dans l’histoire]:

إِن تَرَنِ أَنَا أَقَلَّ مِنكَ مَالاً وَوَلَداً(39) فَعَسَى‏ رَبِّي أَن يُؤْتِيَنِ خَيْراً مِن جَنَّتِكَ.             

"Si tu me vois moins pourvu que toi en biens et en enfants (39) Il se peut que mon Seigneur, bientôt, me donne quelque chose de meilleur que ton jardin."

[Sourate La Caverne – 39.40]

Source: Hosseyn Vasseghi, Traduit Par Farideh Mahdavi-Damghani, Les Prières du Coran, Téhéran, éd. Publication Ansariyan, PP.98.99.

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)