Articles liés
  • Nombre de visites :
  • 2367
  • 1/8/2009
  • Date :

Amol

amol

   Détruite par Tamerlan, Amol était, aux XI°-XIIIC s., réputée pour ses tissages et sa production de verre et de céramiques. A environ 25 km de la côte, elle fut une capitale du Tabarestãn1 aux VIIIe-IXe s. puis à l’époque Safavide (1501-1732).

   La ville compte plusieurs mausolées, de fondation parfois ancienne, mais restaurés ou refaits à des époques récentes (XIXe ou XXe s.). Le principal est la tour carrée de Mashhad Mir Bozorg. Surmontée d’une coupole pyramidale à quatre faces, elle date de l’époque Safavide (XVIIe s.). Quelques céramiques émaillées ornent la coupole et les murs intérieurs.

amol
Sous les Qãjãrs (XIXe s.), une peinture murale fut ajoutée dans la salle: elle représente le roi Salomon sur un cheval, entouré d’anges et commandant aux Jinns et aux forces de la nature.

   Un autre mausolée carré, connu sous le nom du temple du feu, fut construit au XVe s. Sur la route Amol-Nur, le mausolée de Aqã Shãhbãlu Zãhed fut construit au XVe s., avec un plan octogonal surmonté d’un toit conique pyramidal. Les ruines d’une forteresse d’époque Islamique surplombent le village de Shãhãndasht, à 75 km au sud d’Amol.

Note:

1. Ancien nom de la province de Mãzandarãn, située au dessous de la mer Caspienne.

Source: RINGGENBERG. Patrick, Guide culturel de l’Iran, éd. Rowzaneh, Téhéran, 2005, P.437.

Galeries Relatives:

Galerie des images de l’épousée de la province de Māzandarān

Galerie des images de Bãbol

Galerie des images de Lucho

Galerie des images de Rãmsar

Articles Relatifs:

Rãmsar

Bãbol

Sãri

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)